16EME PLAN D’ACTION : AND GUEUSSEUM appelle à l’ouverture des négociations sérieuses


L ’Alliance des Syndicats Autonomes de la Santé ASAS/SUTSAS-SUDTM a fait face à la presse hier pour dénoncer le laxisme du ministère de la Santé dans l’organisation des examens et la délivrance des diplômes de la formation E-leaming. M. Mballo Dua Thiam a par ailleurs dénoncé le mutisme assortis de l’Etat par moment de mesures et de déclarations provocatrices du ministre de la santé et de l’action sociale et l’appelle à l’ouverture des négociations sérieuses.

 

Le lundi 03 Décembre 2018, était célébrée la journée mondiale des personnes handicapées, pendant ce temps la loi d’orientation sociale souffle d’un défaut d’application. Plus grave la carte d’égalité des chances qui avait pour objectif de réduire les inégalités sociales est délivrée au compte-goutte (50 milles sur environ 2 millions attendus). Encore que c’est le seul volet sanitaire qui est pris en charge négligeant au passage I ’éducation et le transport. Selon M. Mballo Dia Thiam, « Au même moment le Ministère de la santé et de l’action sociale continue de faire preuve de laxisme dans l’organisation des examens et la délivrance des diplômes de la formation E-leaming, l’examen de certification des infirmiers, sage femme et assistants infirmiers démarré depuis le 02 Octobre 2018 n’a toujours pas rendu de résultat. Concernant le E-leaming les étudiants qui ont terminé leur formation depuis 2017 n‘ont pas encore reçu leur diplôme ». « S’agissant de la santé communautaire, le décret n°2018-35 du 05 janvier 2018 portant statut-types des Comités de Développement Sanitaire (CDS) à peine partagé entre les acteurs commence à créer autant de problèmes que son prédécesseur à savoir le comité de santé. Pour cause la mauvaise répartition des ressources qui a réduit de manière drastique la part dédiée à la prise en charge du personnel communautaire (de 40 à 25%), le choix des dirigeants et l’orientation du Comité de Développement Sanitaire. Ce qui justifie la nécessaire révision du CDS dans son fonctionnement », a-t-il fait entendre avant d’ajouter : « Par ailleurs le ministre de la santé et de l’action sociale par lettre circulaire n°16120 du 23 Novembre 2018 relative au renouvellement de contrat des agents du Ministère de la santé et de l’action sociale remet en cause son engagement de recruter tous les contractuels du programme JICA après 2 ans de service dans les zones les plus éloignées et les plus enclavées sur fond de chantage avec des fiches tendancieuses d’évaluation des contractuels ». « Le 16ème plan d’action ci après se justifie par l’inertie du gouvernement et son mutisme assortis par moment de mesures et de déclarations provocatrices du ministre de la santé et de l’action sociale. C’est pourquoi poursuivant sa logique de radicalisation I’ASAS SUTSAS-SUDTM-SAT SANTE D/ AND GUEUSSEUM demande aux camarades concernés de rendre les antigènes (vaccins) aux Médecins Chef de District et d’arrêter les commandes jusqu’à nouvel ordre, de s’abstenir de signer ou de prendre les réquisitions arbitraires, abusives et sauvages d’agents pour les activités de vaccination. D’ailleurs And Gueusseum attaquera cette mesure abusive du ministre qui entrave la liberté syndicale. Dans la même veine And Geuesseum condamne avec la dernière énergie le licenciement abusif du camarade Saliou Lô et 9 autres de l’hôpital de Kaolack par le directeur Saliou Tall », a-t-il conclu.

Précédent LA PRESSE SÉNÉGALAISE EN DEUIL
Suivant DIVERGENCE SUR LE LIEU D'INHUMATION DU PDG DU GROUP WALF : Les dernières volontés de Sidy  Lamine Niass