33 mois sans salaire pour les travailleurs de la SIGELEC.


Les travailleurs de la SIGELEC réclament 33 mois d’arriérés de salaire et des indemnités de licenciement à leur employeur.
Face à cette situation, Guy Marius Sagna, Abdou Aziz Diop et Hélène Tine ont décidé de soutenir ces chefs de familles qui vivent des moments difficiles . Le point de presse organisé a Thiés à été une occasion pour mieux expliquer le différend entre les héritiers Seydi propriétaires de la SIGELEC et les travailleurs de l’entreprise productrice de piles électriques.

 

Previous "Vacances pour l'école" : La COSYDEP analyse le bilan de l'année scolaire.
Next Covid 19 : Save Children plaide pour la cause des enfants de la rue