Abdoulaye Diouf Sarr : « Ce qui s’est passé à Louga ne reflète pas l’état global du système de santé »


« Le décès de Madame Astou Sokhna dans ces conditions est une situation douloureuse, surtout pour la famille. Mais, elle ne reflète pas l’état global du système de santé », selon le ministre de la santé et de l’action sociale. « Le système a connu des progrès significatifs et réalisé de grandes performances, grâce notamment à des hommes et des femmes compétents et dévoués qui, jour et nuit, parfois au péril de leur vie, apportent soins et secours aux populations de l’avis de Diouf Sarr.«La qualité du personnel de santé de notre pays et leur professionnalisme  sont reconnus de par le monde » a-t-il indiqué. 
 
Il a par ailleurs rappelé les données en matière de santé maternelle et infantile pour attester ses propos. « La mortalité maternelle a baissé, elle est passée de 392 décès pour 100 000 naissances vivantes en 2010 à 236 décès en 2017, le Sénégal est classé premier dans la zone UEMOA. La mortalité infanto-juvénile a elle aussi fortement baissé, elle est passée de 72 pour mille en 2010 à 37 pour mille en 2017. Il en est de même de la mortalité néonatale qui est passée de 29 pour mille naissances vivantes en 2010 à 21 pour mille en 2019 », renseigne le ministre.  
Previous Hôpital de Linguère : Rebondissement dans l'affaire des bébés calcinés !
Next Affaire Astou Sokhna : “Les réactions émotionnelles ne feront que différer les véritables solutions” (Birahim Seck)