Affaire Aliou Sall : le congrès de la renaissance démocratique ( CRD) dépose une plainte au nom du peuple pour haute trahison


Le congrès de la renaissance démocratique regroupant le mouvement de la république des valeurs, alliance pour la citoyenneté et le travail, LD Debout, Taxaw temm et vivre ensemble a fait face à la presse ce mardi 11 juin 2019.Cette rencontre fait suite à une affaire de corruption dont est cité le Sénégal.
Suite à un gros scandale concernant Petro Tim impliquant le frère du chef de l’état Macky SALL, Aliou SALL et Franck Timis dès suite d’un reportage fait par la chaine BBC, le congrès de la renaissance démocratique a jugé opportun d’organiser une conférence sur le scandale du pétrole et du gaz au Sénégal. Thierno Alassane SALL(parti de la république des valeurs),d’Abdoul MBAYE(Alliance pour la citoyenneté et le travail),Mamadou Lamine DIALLO(Mouvement Tekki,parti de l’émergence citoyenne),Boubacar DIOP(Taxaw Temm),et de Ibrahim DEM(vivre ensemble) sont revenus sur de différents faits qui méritent d’être édifier au peuple citoyen. Dans leur déclaration liminaire, « ses derniers jours, une affaire qui depuis plusieurs années fait partie de l’actualité au quotidien a connu des rebondissements dramatiques par les développements y consacrés par le groupe britannique BBC. Elle apparait déjà comme le plus gros scandale financier et politique du 21ème siècle ,mêlant faux, corruption et trahison ayant permis la mise à disposition des ressources naturelles d’un pays parmi les plus pauvres de la planète entre les mains d’un groupe de voyous nationaux et internationaux. » Dit Thierno Alassane SALL.
A travers sa lecture, le leader de la république des valeurs est revenu sur un rappel de faits qui regroupe 30 points. Parmi ses points, il conviendrait de souligner qu’il a beaucoup insisté sur le 9ème qui souligne que « le conseil des ministres n’ayant pas soulevé des objections les décrets numéro 2012-596 et 2012-597 sont signés ; pétro-Tim s’est engagée pour des dépenses d’exploration de 24 milliards sur chaque bloc soit 48 milliards au total. »
M. Abdoul MBAYE interpellé sur cette affaire, il répond « j’étais premier c’est vrai, J’ai contre signé un décret qui était en relation avec l’affaire dont nous débattons aujourd’hui. C’est un peu compliqué, on a le défaut au Sénégal de ne pas lire les documents. » Et invite à faire la différence entre le décret et le rapport avant de rappeler le rapport du ministre de l’énergie et des mines. Concernant les propos relayée sur sa personne, il déclare que : « ce sont des propos idiots, c’est faux et c’est idiot parce que en matière de répartition de responsabilité devant un décret signé par le président de la république lui-même sur le rapport du ministre de l’énergie et des mines »Dans ses propos, il renvoie la presse à plus d’investigation et à aller sur les archives remontant de 2012 et qui commencent à être disparaitre sur les sites de l’état pour faire objet d’étouffement. « On demande un procès pour haute trahison » renchérit-il. Il n’en est pas de préciser que Abdoul Mbaye sur cette affaire a tenu de mentionner qu’il n’enfoncera Macky SALL sur ce qu’il n’a pas fait mais également qu’il le fera sur ce qu’il a fait et cela en est de même pour l’ancien président Me Abdoulaye WADE.A ce titre, il dit : « le contrat qui existe est signé par Abdoulaye WADE mais en ce qui concerne le décret ils n’en est pour rien, c’est de Macky SALL qu’il s’agit, le décret c’est Macky SALL qui l’a signé. »
Dieynaba AGNE