Affaire Astou Sokhna : “Les réactions émotionnelles ne feront que différer les véritables solutions” (Birahim Seck)


AFFAIRE ASTOU SOKHNA : “LES RÉACTIONS ÉMOTIONNELLES NE FERONT QUE DIFFÉRER LES VÉRITABLES SOLUTIONS” (BIRAHIME SECK)
AFFAIRE ASTOU SOKHNA : “LES RÉACTIONS ÉMOTIONNELLES NE FERONT QUE DIFFÉRER LES VÉRITABLES SOLUTIONS” (BIRAHIME SECK)
Réagissant à  l’affaire Astou Sokhna, la femme décédée à l’Hôpital régional de Louga des suites d’une négligence médicale, Birahim Seck du forum civil invite le chef de l’Etat à prendre ses responsabilités. Il estime qu’ « il faut plus de solutions structurelles que de réactions émotionnelles ». 
 
Le coordonnateur du Forum Civil  renseigne que  « le président de la République a toujours reçu des rapports sur la situation des hôpitaux, des prisons et des écoles sans une solution structurelle  adéquate.  Les réactions émotionnelles  ou conjoncturelles ne feront que différer les véritables solutions », martèle-t-il.  
 
À en croire, Birahime Seck, « il faut une trêve aux postures politiciennes pour implémenter des réformes courageuses du système de santé, du système pénitentiaire et du système éducatif. A ce niveau, la responsabilité des syndicats n’est pas à exclure », fait-il savoir sur  Twitter.  
Previous Abdoulaye Diouf Sarr : « Ce qui s’est passé à Louga ne reflète pas l’état global du système de santé »
Next Les Chefs de villages du Sénégal adoubent Macky Sall