AFFAIRE KARIM : Diouf Sarr et Cie recadrent les avocats de Wade-Fils


Face à la presse hier, les cadres de l’Apr ont apporté des précisions sur la sortie des avocats de Karim qui soutiennent que les Nations unies ont demandé l’annulation de l’arrét de la CREI. Selon Abdoulaye DIouf Sarr, l’Onu a émis une recommandation et que cela n’avait rien à voir avec une décision de justice en faveur de Wade Fils.

« Le Comité des Droits de l’Homme qui est très diffèrent du Conseil des Droits de l’homme n’a jamais demandé l’annulation de l’arrêt de la CREI. Il a juste émis des recommandations. Me Amadou Sall est en mesure de distinguer un avis d’une recommandation mais il veut manipuler l’opinion à travers sa sortie. Mais les Sénégalais ne sont pas dupes. Ils’y ajoute que l’indépendance et la qualité de la justice sénégalaise sont louées partout dans le monde » Le patron des cadres Républicains de rappeler que lors de la campagne de 2012 le Président Sall s’était engagé pour la transparence et la reddition des comptes et qu’il est toujours dans cette logique. « Le président Macky Sall a l’obligation de veiller à la bonne gestion et à la bonne gouvernance des ressources nationales par ceux ce qui en sont chargés. Donc toute personne qui lapide ces ressources appartenant au peuple sera soumis au verdict populaire » ajoute-t-il. En définitive, Diouf Sarr avertit ceux qui veulent créer des amalgames qu’ils ne vont point réussir car le peuple sénégalais est assez mature pour ne pas tomber dans leur jeu.

Précédent FORUM DE PARIS « l’UA et l’UE lancent un fonds de 10 millions € pour les jeunes », insuffisant selon Youssou NDOUR
Suivant Contrats signés, situation économique du pays, politique : El hadji KASSE, ministre conseiller en parle