AFFAIRE TOUBA BELEL: L’ordre nationale des Pharmaciens exige l’exécution des peines  dans les délais prévus par la loi.


Pour rappel la gendarmerie avait saisi a Touba du médicaments falsifiés estimé a plus de 1 milliard. Les présumés coupables Bara Sylla destinataire et Amadou Woury Diallo convoyeur en disposition de la justice. Une décision étant rendue pour sanctionner les deux coupables.  L’ordre des Pharmaciens demandent l’exécution totale des  peines et que le métier soit plus sécurisé.

Les Pharmaciens reste quand-même vigilants par rapport à l’exécution des peines dans les délais prévus par la loi. Considérant comme très bonne décision et constituant un signal fort pour les trafiquants.  Toutes fois l’ordre National des Pharmaciens et les Syndicats des Pharmaciens Privés du Sénégal continuent d’exiger de l’Etat: La fermeture définitive et sans délai de tous les dépôts illégaux de Touba qui constituent la plaque tournante de ce trafic du fait de l’impunité qui y règne.  La fermeture des points de ventes illicites de médicaments sur toute l’étendue du territoire. La ratification sans délai de la convention Medicrime qui oblige les Etats signataires à ériger en infraction pénale la fabrication et le trafic de médicaments contrefaits.
Aucune considération envers quelque lobby ou groupe de pression que ce soit ne doit retenir l’attention des institutions de la République et des autorités qui doivent protection aux populations. Enfin les Pharmacies rappelle au Chef de l’Etat son engagement de ne plus tolérer des médicaments frauduleux soient vendus dans ce pays.

Précédent GALLAS LEAD VOCAL DU GROUPE NDAYANE «Nous allons mettre le feu sur la scène du Saraba, samedi»
Suivant NDIOUM: Abdoulaye Daouda Diallo accueilli en héros