AFRICAN RECONNAISSANCE INTERNATIONAL GROUNDS Construire un sénégalais émergent pas un Sénégal émergent


Le ‘’Mémorial de Gorée porte du retour’’ sera construit à partir du deuxième semestre de l’année 2019

, Une enveloppe de cinq milliards de Francs Cfa avait été inscrite dans le budget 2018 du ministère de la Culture pour les travaux de ce site historique qui se veut ‘’un lieu de souvenir de la traite négrière C’est pour citer les propos du Chef de l’Etat Macky Sall qui en a fait l’annonce à l’occasion de l’inauguration du Musée des civilisations noires. 

Une déclaration  à forte résonnance pendant une période électorale qui visiblement aura poussé les uns et les autres à se poser multiples questions sachant que au deuxième semestre de l’année 2019 les sénégalais auront déjà connu le prochain Président de la République du Sénégal.  Le Président sortant serait – il déjà sûr de sa victoire ?

D’aucuns préfèrent donner leur langue chat en la personne de Mary Kane, ce Membre de la Fondation Mondiale du Mémorial de Gorée qui face à la presse ce vendredi dira que « nous ne sommes pas là pour faire l’echo d’un politique mais si le Président de la Republique promesse on ne peut que s’en tenir », comme pour dire qu’il ne voit pourquoi quelqu’un oserait torpiller le projet puisse que cela concerne des milliers de personnes.

Il s’agira de créer un pont  dans le cadre de l’Association African Renaissance International Grounds. Pour rappel Il était convenu de faire le Mémorial de Gorée pas forcément mais sur la terre ferme.

L’antenne pour le Mémorial  et la sauvegarde de Gorée saluant la volonté politique du Chef de l’Etat attend des résultats fermes.

A retenir quelques activités pour le courant de l’année 2019 un grand colloque à l’Iles de Gorée avec les diasporas africaines, une tourné internationale dans tous les grands pays, entre autres des activités scientifiques, artistiques et culturelles.

Jacob BAMBA
 

Précédent La culture, un levier économique pour le développement
Suivant Prix «Protecteur des enfants