AIDA MBODJ,leader du parti »ANDE SAXAAL LIGGUEEY » sonne l’alerte.


Le parti « And Saxaal Liguey » dirigé par Aida MBODJ a organisé un panel ce mardi 25 mars 2019 aux résidences Mamounes.Beaucoup de leaders de ce parti sont venus assister à cette rencontre animé par des panélistes.
C’est dans le cadre du 5ème anniversaire de son mouvement politique que le leader du parti « And Saxaal Liguey », Aida MBODJ a tenu un panel. De prime abord, elle a tenu à saluer la maturité du peuple sénégalais lors des élections présidentielles du 24 février 2019 avant de souligner du dépassement de la classe politique qui a su se retenir face aux dysfonctionnements. Sur le plan de leur neutralité affiché lors de ses joutes électorales, elle affirme: « nous assumons pleinement la position qui a été la norme. Nous avons pris position face à la souveraineté et nous en sommes satisfaits. »Pour Aida MBODJ, les élections locales auront bel et lieu les normes en plus d’ajouter que l’alliance nationale pour la démocratie s’engage d’en faire partie des prochaines échéances locales d’où le thème : « Femmes, jeunes et leadership local. »
Par rapport à leur 5 ans d’existence qui a été l’objet de cette rencontre, elle dit « nous nous félicitons de l’idée qu’on avait eu à l’époque alors qu’on était dans le parti démocratique sénégalais, de créer ce mouvement que certains considéraient d’aucun courant dans un parti »C’est dans cette optique qu’elle a confirmé que cela n’étaient pas la réalité compte tenu de leur concertation avec Me Abdoulaye Wade pour son autorisation de la mise en place de ce mouvement qui avait pour but la production intellectuelle « aujourd’hui nous revenons à notre creuset d’amour c’est-à-dire le pôle d’excellence qui nous permettait de devenir un laboratoire d’incubation, d’idée novatrice pour aller vers la production intellectuelle. » Concernant le système de parrainage, elle a donné son point de vue en confirmant que cela ne devrait pas prévaloir pour les élections locales « c’est très sélectif et très discriminatoire et nous ne connaissons pas les règles d’élimination. » elle rajoute : « nous devons sonner l’alerte et c’est ça notre devoir » dit-elle.
S’agissant du dialogue posé par le chef de l’état Macky SALL, la lionne de Bambey pense cela est une bonne idée et qu’ils n’ont jamais refusé le dialogue à plus forte raison qu’elle sert beaucoup d’exemple à l’opposition citant son nom sur ce sujet avant d’affirmer que le problème se trouvait au niveau des invitations et des termes de référence(politique,économique,social etc…).Sur les attentes allant à l’encontre du bilan du président Macky SALL, Aida MBODJ prône le travail, exige la volonté de donner de l’emploi aux jeunes, de faire la répartition équitable des ressources du Sénégal, de libérer la justice, d’avoir une volonté politique allant dans la transparence.
Dieynaba AGNE

Précédent Politique : Djily Lo "le maire Idrissa Tall a dilapidé toute la terre de NGUIDILÉ",qu'il soit audité par "OFNAC"
Suivant L'UNACOIS YEESSAL ,attire l'attention des autorités sur les multiples incendies.