AJS (1974-2024) : Les Femmes Juristes fêtent 50 ans de présence au service des droits humains


AJS (1974-2024) : Les Femmes Juristes fêtent 50 ans de présence au service des droits humains
AJS (1974-2024) : Les Femmes Juristes fêtent 50 ans de présence au service des droits humains

Créée en 1974, l’Amicale des Juristes Sénégalaises, devenue l’Association des juristes sénégalaises, fête cette année son cinquantenaire. Un demi-siècle de présence au service des droits humains. En prélude aux activités marquant la célébration des 50 ans de l’AJS, une conférence de presse a été organisée , ce samedi 29 juin 2024 au Musée Henriette Bathily de la Place du Souvenir. Un lieu qui n’est pas anodin, car plus que symbolique, soulignent les organisatrices de cette rencontre. 

Le thème choisi pour marquer les 50 ans d’existence de l’association est :  » Environnement et sécurité : deux défis pour la protection des droits des femmes et des enfants ». Un thème qui est d’actualité puisque , « l’Association des Juristes Sénégalaises (AJS), s’est engagée dans tous les combats  pour la défense des Droits des Femmes, parvenant  ainsi à des résultats concrets avec l’adoption de plusieurs lois offrant un cadre juridique égalitaire des droits notamment : l’accés des femmes à certains corps de métiers, (1982) la prise en charge médicale de l’époux et des enfants  de la femme salariée (2006), l’équité fiscale (2008), la loi sur la parité absolue homme-femme dans les instances électives et sémi-electives (2010), la transmission de la nationalité sénégalaise par la femme à ses enfants ( 2013), la loi criminalisant le viol et la pédophilie ( 2020) et bien d’autres », a indiqué la Présidente Mme Aminata Fall Niang.

L’AJS, c’est également les « Boutiques de Droit », qui sont  des centres d’écoute, de conseils et d’assistance  juridico-Judiciaire. Elles visent à rapprocher la justice des justiciables  et jouent le rôle de facilitateur à l’accès à la justice.

Elles sont actuellement au nombre de  neuf (9) à travers le Sénégal, dont trois (3)  sont à Dakar , précisément dans les communes de Médina, Pikine, et Gueule Tapée-Fass-Colobane, six (6) dans  les régions, à Thiès, Kaolack, Louga, Kolda, Sédhiou et Ziguinchor.

Parmis les activités prévues pour le cinquantenaire de l’AJS, figure la conférence de presse de lancement de ce samedi 29 juin 2024, une randonnée pédestre au mois de juillet 2024, un journée Don de sang, en juillet, une cérémonie Sargal Jigeen en Septembre 2024, une projection de la vidéo Documentaire des 50 ans au mois de septembre, un symposium sous-régional en Octobre 2024, une journée Parajuristes de l’AJS, au mois de novembre 2024, une tournée Nationale (AJS Tour) au mois de Novembre dans les différentes régions où sont implantées les Boutiques de Droits et enfin, un Dîner de Clôture au mois de Décembre 2024.

Précédent Rationalisation des dépenses de l'État : Ousmane Sonko demande des comptes au Gouvernement
Suivant Le Grand Magal de Touba : Pilier de Paix et d'Unité au Sénégal