Akinwumi Adesina, Président de la BAD « On ne peut pas assurer l’intégration régionale sans les infrastructures »


Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a soutenu jeudi que l’intégration régionale ne peut pas se faire sans l’existence d’infrastructures.
« On ne peut pas réussir l’intégration régionale sans les infrastructures qui lient un pays à un autre. Nous avons construit avec les autorités sénégalaises et gambiennes le pont reliant les deux pays, un autre est en train d’être construit à Rosso, en Mauritanie pour le même but », a-t-il dit lors de sa rencontre avec le secteur privé. Cette cérémonie entre dans le cadre de sa visite à Dakar de deux jours, entamée mercredi. Selon lui, il y a beaucoup de choses à faire dans le domaine des infrastructures, ajoutant que plusieurs réalisations ont été faites dans ce secteur, mais il faudra en faire encore, car elles sont un facteur de création de richesse. Adesina a soutenu que le manque d’infrastructures est évalué entre 68 et 108 milliards de dollars (entre 40 000 et 63 000 milliards de francs CFA) par an pour l’Afrique. « Cela concerne surtout les domaines de l’eau, de l’énergie, de l’assainissement, du digital, des infrastructures portuaires et aéroportuaires. Il nous faut donc des infrastructures en grand nombre », a déclaré le président de la BAD. Il a fait savoir qu’en 10 ans, cette banque panafricaine a financé à hauteur de 40 milliards de dollars (plus de 2 000 milliards de francs CFA) sur les infrastructures dans le continent. Il a cité les projets auxquels la banque a participé au Sénégal dans le domaine des infrastructures. Il s’agit, selon lui du Train express régional (TER), l’aménagement de la zone de Diamniadio et la modernisation de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD). Le président de la BAD a souligné que la structure qu’il dirige travaille en grande partie avec le secteur public, qui réalise 90% de ses projets d’infrastructures, alors que le privé n’en réalise que 10%. En visite à Dakar pour deux jours, Adesina a assisté a une rencontre à la Délégation de l’entrepreneuriat rapide des Femmes et des jeunes (DER) jeudi, avant d’être reçu en audience au Palais par le Chef de l’Etat dans la même journée. Il visitera samedi matin le Train express régional (TER), qui sera suivie d’une conférence de presse à l’institut Pasteur de Dakar en fin de matinée. Cette activité marque le fin de son séjour à Dakar.

Previous Rejet de la loi criminalisant l’homosexualité : And Samm Jikko Yii accuse le bureau de l’Assemblée de "haute trahison"
Next Locales 2022 : les trois bons points de Benno