Alioune Sarr : « LE PSE aspire à faire du transport aérien et du tourisme des moteurs de notre croissance économique »


Alioune Sarr : « LE PSE aspire à faire du transport aérien et du tourisme des moteurs de notre croissance économique »
Alioune Sarr : « LE PSE aspire à faire du transport aérien et du tourisme des moteurs de notre croissance économique »
Le Tourisme et les Transports aériens, comme moteurs du Plan Sénégal Émergent. C’est l’une des ambitions d’Alioune Sarr, chargé de piloter ces deux départements. “Le gouvernement du Sénégal a consenti d’énormes ressources pour positionner notre pays comme hub aérien incontournable de la sous-région mais aussi comme première destination touristique en Afrique”, rappelle le ministre.
 
Alioune Sarr d’évoquer le succès fulgurant de la compagnie aérienne, Air Sénégal : “Ces efforts sont matérialisés par le déploiement de la compagnie aérienne nationale Air Sénégal qui en un temps record s’est positionné dans plusieurs destinations notamment avec la desserte Dakar-New York/Washington, faisant de notre campagne l’une des premières africaines sur cette ligne”.
Outre Air Sénégal, la mise en œuvre de cette vision du PSE est aussi porté par le Programme de Reconstruction des Aéroports du Sénégal. En ce sens, les travaux des aéroports de Saint-Louis et celui de Ourossogui/Matam sont en phase de finalisation et devront être livrés en Juin 2022. L’aéroport de Cap Skirring a entamé son plan de mise en norme et les travaux de celui de Kolda seront lancés le 05 Mai prochain avec en ligne de mire le début en 2022 toujours des travaux des aéroports de Tambacounda et de Kédougou.
 
Développement des zones touristiques intégrées
 
Dans le secteur du tourisme, le Chef de l’État vient d’inaugurer l’un des plus grands projets hôteliers en Afrique, l’Hôtel RUI Baobab à Pointe Sarène. Ce complexe hôtelier haut de gamme de 522 chambres pour un volume d’investissement de 66 milliards de FCFA est la première phase d’un projet global du groupe espagnol qui devra atteindre à terme plus de 1000 chambres pour plus de 100 milliards d’investissement. Cette réalisation est portée par la stratégie dite de développement de Zones Touristiques Intégrées qui devrait s’étendre à Abéné et Kafountine en Casamance.  
Alioune Sarr se réjouit de la nouvelle dynamique enclenchée par cette infrastructure :  «  L’inauguration de l’hôtel RUI marque un tournant décisif dans la matérialisation de la vision de Son Excellence le Président de la République Macky SALL, à travers le PSE, qui vise la transformation structurelle de l’économie par la consolidation et le développement de moteurs de croissance et de secteurs créateurs de richesses, d’emplois et d’inclusion sociale, vision dans laquelle les secteurs du tourisme et des transports aériens sont appelés à jouer un rôle important. Cette réalisation matérialise notre option donc de faire du secteur du tourisme un instrument au service du développement. »
En effet, le dynamisme noté dans ces deux secteurs, Tourisme et Transports aériens promet notamment dans la résolution de la lancinante question du chômage des jeunes. 
 
Déjà, rien que l’hôtel RUI Baobab de Pointe Sarène dans sa phase initiale mobilise 500 emplois directs.
Previous D-Média : Ahmed Aïdara démissionne...
Next Télévision : La chaîne du ministère de l’Éducation désormais disponible sur le canal 45 de la TV d’Orange