Amadou Aly Mbaye, recteur de l’UCAD La crise est inévitable, mais il faudra anticiper, limiter les pertes d’emplois et recréer ceux perdus »


« L’enjeu est de renforcer les échanges économiques entre les pays membres de la francophonie, de renforcer la coopération interuniversitaire entre les pays membre dans le domaine de la recherche, de la formation, mais également l’appui à la société. L’économie résiliente se caractérise par sa capacité à surmonter les chocs pour s’orienter vers des horizons positives, c’est-à-dire restaurer, réarmer, reconstruire en permanence. La crise est inévitable, mais il faudra anticiper, limiter les pertes d’emplois et recréer les emplois perdus. La récession se fera donc moins sentir. La notion d’économie verte est de nos jours un concept très usité. Par économie verte, nous attendons une économie qui pollue moins et qui réduit la consommation d’énergie. La protection de l’environnement et la gestion des ressources naturelles deviennent dans cette perspective des orientations essentielles. En arrière plan de cette orientation se dessine la réconciliation entre l’homme et la nature. L’impératif de la croissance sera renforcée par ce qu’on appelé un partenariat avec la terre et l’Homme sera beaucoup plus attentif aux questions de changements climatiques et à la problématique du développement durable ».
MD

Previous Moussa Balade, ministre de l’agriculture et de l’équipement rural « Je n’ai jamais assisté à une réunion du Conseil des ministres où le Président et ses ministres se sont dits au revoir »
Next Législatives 2022 Wallu rejette le système de parrainage et rappelle à Macky la décision de justice de la CEDEAO