Arrêtés pour avoir manifesté contre des indemnités derisoires Des jeunes de Sébikotane libérés suite à la médiation de l’APIX


Comme la première phase du Train express régional, la deuxième également a connu son lot d’arrestation de personnes impactées dont les indemnités sont jugées dérisoires. C’est le cas des jeunes de Sébikotane qui ont été arrêtés samedi suite àine confère de presse. En visite hier des installations du TER, Abdoulaye Baldé, le nouveau patron de l’APIX a annoncé qu’ils  été libérés. Un site de recasement leur a été proposé au Lac Rose
Tout le monde se souvient des grenades lacrymogènes lancées en ers des jeunes qui manifestaient contre les indemnisations jadis jugées dérisoires il y a quelques années. Lors de la première phase du Train express régional. La même chose s’est produite avec les jeunes de Sébikotane qui ont, eux aussi qualifié les sommes qui leur ont versées insuffisantes pour trouver un toit. A la suite d’une conférence de presse tenue dans leur localité, ils ont été arrêtés, samedi. Le nouveau Directeur général de l’APIX, Abdoulaye Baldé a annoncé, hier qu’ils ont été libérés suite à une médiation de l’entreprise. ‘’Ils ont tous été libérés, après que l’APIX a fait l’ensemble des diligences nécessaires, ajoutant que l’entreprise a fait toutes les médiations et joué sa partition dans cette affaire. Dans notre gouvernance, nous favorisons le dialogue et l’interactivité. Nous avons déjà reçu une partie des impactés de la première phase du TER et avons applani l’ensemble des divergences. Nous avons fait le point et les avons proposé un site de recasement’’, a-t-il déclaré. S’adressant a la presse au terme d’une visite qui a mené l’ancien maire de Ziguinchor a la Gare de Dakar et au Centre des opérations ferroviaires qui se trouve à Colobane, il a annoncé que les choses vont être accélérées afin de reloger tous ceux qui doivent l’être et indemniser les ayant droits. Pour le recasement, l’APIX a trouvé un site situé au lac Rose. Lors de sa visite, Baldé s’est dit satisfait du taux de ponctualité des trains. Selon lui, ils ont atteint un taux qui est au dessus des normes internationales. ‘’Nous sommes aujourd’hui très satisfaits des taux de ponctualité des trains qui sont largement au dessus des normes internationales avec 99% et qui peuvent monter parfois avec des pics de 99%. Nous avons également constaté que le taux de fréquentation étant en évolution. Nous avons frôlé les 13 millions de passagers ayant utilisé le TER’’, s’est-il réjoui.
Evaluer pour faire plus et mieux que lors de la première phase
Le successeur de Mountaga Sy nommé lui comme Directeur général du Port autonome de Dakar a soutenu qu’il va s’inspirer de ce qui a été fait par son prédécesseur sur la première phase en terme de de facilité, de sécurité, mais aussi du système multimodal dans le cadre de la conduite des trains. Au cours de cette ou Baldé et toute la délégation ont embarqué à bord du train, en première classe, le nouveau patron de l’APIX a procédé à évaluation en vue de faire un peu plus et mieux pour la deuxième phase qui va de Diamniadio à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD). ‘’Nous avons donc fait le tour de toutes les installations pour évaluer l’existant, car beaucoup de travaux sont à l’état d’essai et la réception définitive n’étant pas encore été faite. Nous sommes venus voir s’il y a des améliorations à faire pour que nous puissions les prévoir et les faire dans les mois à venir avant la réception définitive’’, a soutenu Baldé. L’ensemble du dispositif a été scruté de très près par le Directeur général qui a également évalué la qualité du service. Au sein de la Société d’exploitation du Train express régional (SETER), Baldé s’est beaucoup satisfait de la présence en mass de sénégalais sur le millier d’agents que compte l’entreprise exploitant le TER, de même qu’un pourcentage important de femmes.

Précédent Yankhoba Diattara, ministre des sports: « Notre objectif à la Coupe du Monde est d'aller au minimum en demi-finale. »
Suivant Octobre Rose: le ministère de l'intérieur en croisade contre les cancers féminins