Atelier de capture du dividende démographique


La capture du dividende démographique, une approche intérieure du développement
Un atelier de restitution des travaux effectués dans le cadre du processus de capture du dividende démographique au Sénégal a eu lieu ce jeudi 26 décembre 2019.Le CREG, CREFAT, UNFPA et la DGPPE ont échangé sur les différents domaines de méthodologie à mener.


Les travaux effectués dans le cadre du processus de capture du dividende démographique au Sénégal ont été présenté ce matin avec les acteurs du consortium régional pour la recherche en économie générationnelle(CREG), du centre de recherche en économie appliquée de Thiès(CREFAT), de l’UNFPA et de la DGPPE.
.Penant la parole le représentant du ministre du plan et de la coopération,M.Lanfia DIANE de rappeler l’importance de la rencontre qui revêt un caractère capital parce que portant sur la capture du dividende démographique qui est une approche intérieure du développementpoursuivant dans sa lancée, il souligne que « le modèle macro-économique à vocation purement économique et financière aujourd’hui elle ont montré beaucoup de limites dans le processus de développement de notre pays, c’est pourquoi . Selon ce dernier c’est la raison pour laquelle l’approche multi- sectoriel portant sur le dividende démographique est une approche qu’il faut expérimenter afin de développer très rapidement le pays. Il poursuit «Il y’a l’observatoire sur le dividende démographique que l’on doit mettre en place pour assurer un meilleur suivi en plus des travaux sur le plan technique. »
En termes de résultat on peut retenir pour lui en sus du concept nouveau qu’est le dividende démographique, l’appui de la banque mondiale sur le PUDC demandé par le Sénégal pour son adhésion même si elle n’est pas effective. Ainsi c’est en ses propos qu’il affirme « nous n’allons pas attendre que le Sénégal soit pris, nous allons prendre les devants donc nous sommes dans cette dynamique et actuellement on est en train de mettre en place tout le dispositif qui va nous permettre de mettre en œuvre les activités qui sont prévues dans le cadre de la capture du dividende démographique. »
Par rapport à la méthodologie adoptée, pour le coordonnateur du CREG/ CREFAT, M.Dramani cela va d’une méthode participative et inclusive sur une durée de 5 ans avec différents pays en tournée dans la sous- région afin d’avoir un consensus sur les indicateurs de l’observatoire. En ajout, il y’a aussi le travail avec le ministère de l’éducation, le ministère des finances et l’ensemble des partenaires techniques au niveau national pour mettre une équipe travaillant sur le dividende démographique. Les questions de la population (la proportion des jeunes), de qualité, de pauvreté, de santé, de pollution, de migration ont été le principal sujet d’étude sur le dividende démographique. Sur ce il déclare que la plupart des pays ont le potentiel de la capture dont le Sénégal même si cela nécessite des efforts en terme d’infrastructures.

Précédent Attaque mensongère calomnieuse contre Moustapha Ba:Une pure méchanceté d'un mercenaire contre un brillant cadre.
Suivant Djibril Ba,fidéle au président Macky Sall,et au service de la population.