Atelier de formation des auditeurs de SLIPTA des pays membres de la CEDEAO L’accréditation et la certification des laboratoires au menu des discussions


A l’issue du processus graduel d’amélioration d’un laboratoire en vue de son accréditation dans la région africaine de l’OMS que l’ooas et l’aslm ont tenu à organiser un atelier de 5 jours des auditeurs de SLIPTA(stepwise laboratory improvement process towards accreditation) qui a débuté aujourd’hui à l’hôtel ngor diarama.

Conscient d’un fort constat de la fragilité des systèmes de santé publique dans la région africaine, l’ooas et l’asml ont voulu lancé des accréditations aux laboratoires en vue de se conformer aux normes ISO. Pour se faire un certain nombre d’objectifs sont mise en place pour la formation. Parmi ceux-ci on peut citer la formation des professionnels de laboratoire médical en tant qu’auditeurs du programme SLIPTA, le renforcement des capacités locales et régionales pour appuyer l’amélioration de la qualité des laboratoires médicaux en vue de leur accréditation, la sensibilisation par rapport à l’accréditation ISO. Selon ses organisateurs, à la fin formation les participants seront capables d’effectuer des audits de laboratoires au moyen de SLIPTA,de fournir des orientations et une assistance technique aux laboratoires sur la base des normes ISO, d’assurer l’accompagnement(mentorat) du personnel de laboratoire pour l’amélioration des processus de qualité de laboratoire, de sensibiliser le personnel des laboratoires aux normes ISO et aux exigences d’accréditation ,de jouer un rôle de coordination dans l’amélioration efficace et continue de la qualité de leur laboratoire. Dr Samba DIALLO facilitateur de la formation des représentants des pays de l’UEMOA sur l’audit au niveau des laboratoires est revenu sur l’importance de l’accréditation et de la certification «aujourd’hui nos laboratoires sont en train de mettre en œuvre un système de management de la qualité dans les services et dans les laboratoires. Pour ce qui concerne les laboratoires, lorsqu’on met un système de management de la qualité en place, l’objectif c’est d’avoir des résultats fiables, des résultats reproductifs et des résultats qui sont opportun pour le patient. » Le médecin ajoute « accréditation c’est la reconnaissance internationale de sa capacité et de sa compétence à réaliser des taches spécifiques et cette reconnaissance est donnée par une autorité appelé organisme d’accréditation. »Par à rapport à la certification, il affirme que « la certification est une attestation de conformité et l’accréditation une attestation de compétence » S’agissant du rôle que joue l’OOAS, il dit que c’est un rôle clé et que ce rôle clé c’est de mettre à la  disposition des pays un système de renforcement de capacité des laboratoires avant d’ajouter que pour cette première phase l’OOAS est en train de permettre aux pays d’avoir des auditeurs certifiés à ASLM qui est une société africaine de laboratoire de médecine qui est basée à Adis Abeba et qui travaille en partenariat avec l’OMS pour un processus graduel d’amélioration de la qualité des laboratoires. Acela, le docteur Samba DIALLO soutient que « l’OOAS aujourd’hui en travaillant avec l’ASLM permet aux pays d’avoir des auditeurs et engage les pays dans un processus de renforcement et d’amélioration de la qualité des laboratoires. »

 

Previous JOURNÉE DE CONSULTATION GRATUITE: La LISCA fait consulter plus de 1000 femmes
Next ALY NGOUILLE TANCE LE MAIRE DE TIVAOUANE LORS DU CRD «Vous êtes négligents, vous les maires»