Bougane Gueye : « Macky Sall est un président à deux visages »


Bougane Gueye : « Macky Sall est un président à deux visages »
Bougane Gueye : « Macky Sall est un président à deux visages »

Bougane Gueye, a condamné fermement les violations du droit de manifester, pourtant garanti par la Constitution qui est de marcher et dire non quand on n’est pas d’accord sur le processus électoral.

M. Gueye rappelle que la liberté de manifestation figure au paragraphe 1 du premier alinéa de l’article 8. Il est clairement établi que « chacun a le droit d’exprimer et de diffuser librement ses opinions par […] la marche pacifique, pourvu que l’exercice de ces droits ne porte atteinte ni à l’honneur et à la considération d’autrui, ni à l’ordre public ».
« Et aucun trouble à l’ordre public n’a été noté dernièrement quand massivement l’opposition sénégalaise s’est exprimée. C’est pourquoi, j’invite le Président Macky Sall au respect absolu des droits des citoyens sénégalais à l’expression, à la manifestation et à la libre circulation. C’est en ce sens aussi que nous tenons aussi à dénoncer et à condamner avec totale énergie, la mise en résidence «non notifiée par aucune décision de justice » des frères Ousmane Sonko et Barthélémy Diaz, tout en manifestant notre solidarité au peuple et aux familles éplorées», a dit Bougane Gueye.
Face à des dérives qui frisent l’autoritarisme, il a condamné les « arrestations illégales et illégitimes » des députés Déthié Fall, Mame Diarra Fam avec une violation flagrante de leur immunité parlementaire. «Hier, avec la volonté de leur rendre visite et m’enquérir de leur situation, sous délégation de note Coalition, je me suis rendu à la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane, mais l’accès m’a été refusé. Comme si le droit de visite reconnu aux prisonniers, n’existait pas pour des citoyens bénéficiant de la présomption d’innocence».
Bougane Gueye a condamné l’arrestation du maire de Guédiawaye Ahmet Aïdara et le maire de Diamaguène Sicap Mbao au moment où Guy Marius Sagna est pris en otage quand il effectuait un acte de social et patriotique au commissariat pour s’enquérir des conditions de détention de ses camarades en leur apportant un petit déjeuner et son soutien au nom de toute sa coalition.
Il a souligné que seul le Sénégal nous préoccupe et jamais lui Bougane, va se réjouir de cette situation de trouble, car c’est la démocratie qui est persécutée et les droits d’honnêtes citoyens qui sont violés et bafoués par un régime en fin de règne qui veut museler toute l’opposition.
Le leader de Gueum Sa Bopp a dénoncé avec véhémence l’attitude anti-démocratique du président Macky Sall, par ailleurs président de l’Union Africaine, qui essaie de jouer au médiateur international alors qu’il est incapable de trouver des solutions dans une crise politico-électorale qui frappe et secoue son pays. Un vrai leader ne doit pas être obnubilé par le pouvoir que lui a confié le peuple. Et au Sénégal qu’il dirige les exemples.
Selon le patron de la SenTV, « à vrai dire, Macky Sall est un président aux deux visages : gentil et aimable à l’extérieur et verbalement violent et aphone au prêt de son peuple « Samba Aalar», aux exigences démocratiques de son opposition, à l’appel de sa société civile.
« D’ailleurs, c’est ce qui explique la situation vécue par le Sénégal ce vendredi. Sans conteste, nous condamnons et dénonçons l’état de siège des domiciles des leaders de Yewi par la police et la gendarmerie », lancent-ils.
PressAfrik
Previous Après son départ de la DER, Pape Amadou Sarr rejoint l'agence française de développement (AFD)
Next Fête de la Musique: la Fabrique Artistique, Culturelle et Citoyenne (FACC) de Dakar au chevet des jeunes talents