BRT : Le vice-président de la BEI satisfait du bon avancement des travaux


BRT : Le vice-président de la BEI satisfait du bon avancement des travaux
BRT : Le vice-président de la BEI satisfait du bon avancement des travaux
Le vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI), Ambroise Fayolle, a exprimé, jeudi, à Dakar, sa satisfaction quant au ’’bon état d’avancement’’ des travaux du chantier du Bus Rapid Transit (BRT).
« Je tire une grande satisfaction du bon état d’avancement des travaux du BRT et j’ai bon espoir qu’on va pouvoir respecter le calendrier d’ouverture c’est-à-dire dans un an », a-t-il déclaré.
Ambroise Fayolle s’exprimait à l’issue de sa visite du chantier du BRT au rond-point Liberté 6, en présence du Secrétaire d’Etat en charge des infrastructures, Mayacine Camara.
« Si on veut avoir une mobilité urbaine qui s’améliore et permettre aux populations de mieux vivre, il faut un système comme le BRT qui est très performant », a-t-il indiqué.
Il a souligné que « la BEI apporte son soutien financier à l’Etat du Sénégal avec une contribution de 52 milliards FCFA qui fait de nous l’un des financeurs importants du BRT ».
« La BEI est une banque de l’Union européenne qui finance des projets considérés par les pays européens comme particulièrement importants pour financer l’amitié entre l’Afrique et l’Europe », a-t-il fait savoir.
’’C’est difficile pour la population locale de vivre avec moins d’espace, mais je suis certain que dans quelques années on verra à quel point la mise en place du BRT est un atout pour la population et une amélioration de la vie quotidienne des habitants de Dakar’’, a t-il dit.
Il a salué « l’importance accordée aux préoccupations’’ qui sont celles de la BEI, ’’c’est-à-dire les préoccupations environnementales et sociales notamment le traitement social à travers la priorité donnée aux personnes à mobilité réduite qu’il faut devoir accompagner pour qu’elles puissent bénéficier de ce système ».
Dans cette dynamique, il a fait savoir que « maintenant, il reste à mettre à place le bus électrique parce que le choix a été fait d’accompagner cette mobilité par des bus ultramodernes ».
« Là aussi, nous sommes prêts à accompagner les personnes qui vont faire ce dispositif tout en accompagnant les autorités sénégalaises à mettre en place un système de mobilité urbaine sur le long terme c’est-à-dire de dix à quinze bus « , a-t-il assuré.
Le directeur du Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (CETUD), Thierno Birahim Aw, a de son côté, déclaré qu’’aujourd’hui, nous avons engagé l’entreprise à finaliser les travaux d’infrastructures comme le souhaite le chef de l’Etat c’est-à-dire en décembre 2022″.
« Je voudrais vraiment rassurer parce que l’opérateur est également engagé à avoir vingt bus pour les tests et validations en mars 2023 pour une exploitation que nous souhaitons en 2023 » a-t-il assuré.
La Banque européenne d’investissement (BEI) est l’un des bailleurs de fonds principaux sur le projet BRT, qui accompagne l’ambition de l’Etat Sénégal pour une mobilité verte, inclusive et résiliente aux changements climatiques, en priorisant la mobilité collective avec le premier BRT 100% électrique au monde.
APS
Previous Orange, Free, Expresso: état des lieux des opérateurs téléphoniques leaders du marché sénégalais
Next Élections législatives, drame de Tivaouane, guerre en Ukraine: Thierno Lo fait le point