Candidature – Choix porté sur Diomaye Faye : Lacos en phase avec Ousmane Sonko


Candidature – Choix porté sur Diomaye Faye : Lacos en phase avec Ousmane Sonko
Candidature – Choix porté sur Diomaye Faye : Lacos en phase avec Ousmane Sonko

La nouvelle plateforme «Leaders alliés du candidat Sonko» (Lacos) ne voit aucun inconvénient à ce que Ousmane Sonko choisisse Diomaye Faye comme candidat des «Patriotes» pour la prochaine élection présidentielle. Mais cette plateforme, regroupant les souteneurs du leader de l’ex-parti Pastef, ne désespère pas de voir Ousmane Sonko participer à cette joute du 25 février 2024.  

Par Amadou MBODJI – La nouvelle plate­forme «Leaders alliés du candidat Sonko» (Lacos) est en phase avec Ousmane Sonko dans son choix porté sur Bas­sirou Diomaye Faye pour en faire le candidat des «Pa­triotes» en direction de l’élection présidentielle du 25 février prochain. Transféré ces temps-ci à la prison du Cap Manuel après son séjour au Pavillon spécial de l’hôpital Principal, le leader de l’ex-parti Pastef reçoit les compliments de cette nouvelle plateforme qui le soutient.  «Lacos félicite le président Ousmane Sonko pour le choix porté sur Bassirou Diomaye Diakhar Faye afin de lancer la campagne de collecte de parrainages citoyens, et appelle tous les Sénégalais en général et les militants sympathisants en particulier, à y participer massivement pour le triomphe de Ousmane Sonko», mentionnent les alliés du leader de l’opposition via un communiqué. C’est ainsi que la plateforme «Leaders alliés du candidat Sonko» (Lacos) reste toujours accrochée à l’idée que Ousmane Sonko pourrait être candidat malgré la dissolution de son parti et les chefs d’inculpation retenus contre sa personne qui lui valent d’être «en  prison».

«Lacos invite les militants, sympathisants et tout le Peuple sénégalais à rester mobilisés pour continuer à défendre la candidature du président Ous­mane Sonko, notre candidat à l’élection présidentielle du 25 février 2024, qui garde toujours intacts ses droits civils et politiques. Lacos donne rendez-vous très prochainement pour la conduite à tenir», ajoute le communiqué.

Les alliés de Sonko se sont également insurgés contre la décision de la Cour suprême de casser le verdict du juge Sa­bassy Faye du Tribunal d’instance de Ziguinchor et de renvoyer l’affaire opposant Sonko à l’Etat du Sénégal au Tribunal de Dakar.

LeQuotidien

Précédent Partenariat :**"Centre Trainmar de Dakar à l'Honneur : Participation Remarquée au 1er Forum de l'Étudiant Organisé par la SETER"**
Suivant Inauguration de la Maison des Nations Unies à Diamniadio : Un Symbole Fort de la Coopération Sénégalo-Onusienne