Célébration de la journée de lutte contre le travail des enfants


La journée de lutte contre le travail des enfants a été célébré ce jeudi 27 juin au jardin de sacré- coeur dans la commune de Mermoz Sacré Coeur en présence du ministre du travail M Samba Sy et le président de la fédération nationale des boulangers du Sénégal (FNBS) M Amadou Gaye

Cette cérémonie a été ouverte par l’allocution du président de la cellule de lutte contre le travail des enfants M Alioune Dieng qui a rappelé l’importance de cette journée est son objectif fondamental selon lui « 

« Cette occasion qui nous est offerte de faire un plaidoyer devant le ministre du travail pour demander à tout un chacun de ne plus appliquer la politique de l’autruche, en fermant les yeux, ou en détournant le regard devant la misère de ces enfants qui inonndent nos rues. Prenons notre courage à deux mains pour restaurer la dignité de ces enfants ».

La Journée mondiale de lutte contre le travail des enfants a été cré par l’Organisation Internationale du Travail (OIT) en 2002. L’objectif était d’attirer l’attention sur l’exploitation d’un grand nombre d’enfants, mais aussi de mettre en valeur les actions et efforts nécessaires pour éliminer ce phénomène.
Toujours selon l’OIT, aujourd’hui, près de 250 millions d’enfants travaillent dans le monde, dont plus de 150 millions dans des conditions dangereuses. Par ailleurs chaque année, plus d’un million de ces enfants seraient victimes de la traite d’êtres humains.

Le ministre du travail M Samba Sy a réitéré son engagement de lutte contre le travail des enfants dans toute sa diversité selon lui  » les pays membres de L’OIT doivent respecter les conventions sur l’interdiction de travail des enfants mineurs » . Le travail des enfants dans notre société est lié à la pauvreté , cet phénomène doit être combattu et éradiqué dans notre société .La seule chose qu’un enfant devrait travailler est son imagination nous dit M le ministre « Samba Sy » .

La FNBS Fédération Nationale des Boulangers Sénégal par la présence de son président M Amadou Gaye a manifestement montré son engagement de combattre ce fléau dans le milieu du travail des boulangers . La plus part des travailleurs dans les boulangeries sont des minineurs .

Précédent Les( PME) un rapport pour l'économie sénégalais des (ODD)
Suivant UMS ,Africajom :Le renforcement de la justice,un facteur déterminant pour son indépendance