Collectivités territoriales :la mise en conformité de la fonction publique


Le ministre des Collectivités territoriale, du développement et de l’aménagement du territoire M. Oumar Gueye a présidé ce vendredi 14 février 2020 le comité régional de développement(CRD) sur les différents instruments juridiques et techniques de la fonction publique locale. Chefs de services, maires, représentants des collectivités territoriales de la commune de Dakar, directeurs et partenaires ont assisté à cette cérémonie.


Le ministre dans son allocution a souligné tout l’intérêt apporté que nous devons accordé à cette importante réforme « la rencontre qui nous réunit aujourd’hui a pour objectif de sensibiliser les élus locaux à pratiquer d’avantage, de s’approprier le partage de la réforme qui n’est pas seulement l’affaire de l’état. » A ce sujet, le ministre rappelle l’aboutissement d’un long processus de négociation entre les pouvoirs publics et les représentants des travailleurs des collectivités territoriales à la suite des assises de la décentralisation organisées en 2007 qui ont conduit aux jalons et aux premiers textes élaborés dans une démarche largement inclusive et participative. Dans cette lancée, il affirme « la mise en œuvre de la fonction locale permet permettra aux agents d’allier successivement dans plusieurs collectivités territoriales quel que soit leur role.
Autrement dit, il s’agit de rendre attractive la fonction publique locale tout en permettant aux collectivités territoriales de disposer d’œuvre de qualité. Ceci entre dans le cadre de la feuille de route validée par le conseil supérieur de la fonction publique locale en 2019.Selon lui cet aboutissement cela passera nécessairement par une large communication à l’endroit des exécutifs locaux dans ce processus. Concernant la sensibilisation, il évoque que cela fait allusion aux autorités administratives locales car garantissant l’ensemble des services accompagnant les collectivités territoriales.


Profitant de l’occasion , le ministre Oumar GUEYE souligne que le salaire des employés est pris par les collectivités térritoriales, ce qui relève de l’ordre des choses même si le personnel pléthorique observé pose problème dans les collectivités térritoriales.C’est dans ce contexte qu’il dit : « Nous avons énormément de personnel qui sont payés pratiquement à ne rien faire. La modernisation de l’administration ne rime pas avec ce système. »Sur ce, il recommande une remise en question afin de trouver des solutions pour ce personnel qui n’est ni opérationnel, ni productif à l’heure de la gestion axée sur les résultats « Chaque salaire, c’est un travail. Un travail mérite salaire mais on ne peut pas donner salaire à quelqu’un qui ne travaille pas, ça pose problème » dit-il. En sus de cela, il a lancé un appel en termes d’intégration dans la fonction publique« nous demandons que d’ici la fin du mois de mars à ce que l’ensemble des collectivités territoriales puissent prendre les arrêtés nécessaires d’intégration. »