CONFLIT AU SEIN DU PDS:


Le mouvement des élèves et étudiants libéraux et l’UJTL ont tenu une conférence de presse ce vendredi 23 aout 2019 sis à la permanence du PDS. L’objet de cette rencontre fait suite à l’actualité et à la vie du parti démocratique sénégalais qui  ses temps-ci vient de subir quelques changements.

Suite à la refondation du PDS (Parti Démocratique Sénégalais), leMEEL et l’UJTL ont fait face à la presse ce matin marqué par l’actualité. Pour l’étudiant Franck Daddy Diatta, il s’agit d’un pas nouveau vers sa grande masse de sa massification pour la reconquête démocratique et pacifique du pouvoir. Ainsi, il l’illustre en citant le secrétaire général Me Abdoulaye Wade  qui vient de procéder à des remaniements importants du secrétariat national comme le qualifie-t-il.A ce propos, il soutient que cela donnera sans doute au parti démocratique un nouveau souffle et le sortir ainsi définitivement d’une gestion d’un petit groupe qui avait fini d’installer leur formation politique dans une désorganisation caractérisée par des contreperformances. De ce fait, l’étudiant Franck Daddy Diatta n’a pas oublié de préciser leur renouvellement et d’engagement  d’accompagner  Me Abdoulaye Wade dans ses défis de modernisation et d’accessibilité du parti.

En poursuivant, il évoque « ses derniers semaines certains responsables, sous la houlette de Oumar SARR s’inscrivent dans une logique de sabordage du parti. Ils s’attaquent au parti, ausecrétariat national et au frère Karim Wade déporté par force par Macky SALL devenu aujourd’hui leur complice. »Pour ce dernier ils mettent leur intérêts au détriment des intérêts du parti, des militants et des sénégalais car estimant cela comme un manque de générosité. De par ses propos « Karim matin, Karimmidi, Karim soir », cet étudiant explique que cela est à l’origine des autres partisans qui pense que la personne n’est pas appropriée à diriger ce parti tout en éclairant que ses anciens responsables sont des produits de Abdoulaye Wade. « Aujourd’hui pour des raisons pécuniaires et matériels, ils souhaitent liquider leur généreux bienfaiteur et Karim WADE, qui ils ont décidé de faire porter haineusement tous ses torts. »en plus de nommer le refus de Karim d’adhérer au gouvernement de Macky SALL et une Amnesty.Par la même occasion, il tient à rappeler à ceux qui disent que le parti est géré à Doha que les listes des derniers  législatives ont été faite chez Amadou SALL à l’insu de tous les grands responsables du parti.

 Intervenant sur le cas de Oumar SARR,ses questions sont pour lui : « Pour quelle raison Oumar SARR se bat contre tous pour participer au dialogue de Macky SALL ?qu’est ce qu’il y gagne ?pourquoi il court après une amnistie de Karim WADE par Macky SALL alors que ce Karim WADE n’en veut pas ?pourquoi Oumar SARR est ses complices ne veulent pas partager leur responsabilités au sein du PDS et refusent toute promotion d’autres militants aussi méritant qu’eux ?pourquoi bloquent-ils depuis plusieurs mois toute communication du parti sur les scandales financières du régime en place ?pourquoi Oumar SARR a-t-il promis au candidat de l’APR à la mairie de Dagana qu’il ne se présentera pas lors des prochaines élections locales et qu’il s’assurera que le PDS n’aura pas de candidat ?….

                                                                                Dieynaba AGNE

Previous Société :UNACOIS YESSAL et WAQF en parfaite harmonie aux bénéfice des populations
Next L'inclusion des sciences à l'élémentaire pour un meilleur apprentissage