Contribution : « Au nom de la classe ouvriére » Alpha Ousmane Ndiaye journaliste chroniqueur


 

À l’approche de la célébration de la fête du travail, plusieurs centaines de travailleurs sont licenciés. Ils ne verront pas leurs doléances satisfaites. Vague licenciements à Eiffage et a l’usine Twyford Céramics de Sindia. Ces multinationales ont compréssé les ouvriers sénégalais avec des salaires de misère. A Twyford Céramics, les ouvriers travaillent 12 h de temps, sans pause, les conditions sécuritaires et sanitaires sont inexistantes. Ces entreprises ne respectent jamais la législation du travail en vigueur. Et pourtant l’état les favorise avec des exonérations fiscales, au détriment du privé national. La plupart de ces entreprises, viennent avec leur main d’oeuvre. Au moment où Macky Sall fait son mea culpa sur son échec concernant l’emploi, ces Multinationales font des licenciements abusifs. Karl Marx disait dans le manifeste du parti communiste : Ce n’est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c’est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience.
Je rends hommage à la classe ouvrière du Sénégal. Je demande à l’État et au patronat de satisfaire toutes les revendications de ces nobles travailleurs. En 1867, Karl Marx a écrit dans le Capital : L’histoire de toute société jusqu’à nos jours, n’a été que l’histoire de luttes de Classe.

Previous Contribution: SIMPLE CITOYEN LAMBDA N°7 : Ibrahima Mbodj, Entrepreneur, Fondateur de HAYOO FOUTA TRADING
Next Derives sur le net : le Pr Macky Sall entend prendre de fermes mesures