Président Macky Sall: De la Conviction Républicaine vers une Figure Monarque (Dr. Soukey Guèye)


Le Président Macky SALL, un homme qui a débuté son parcours politique en tant que républicain convaincu, a connu une élection Présidentielle confortable en 2012. Portant des slogans tels que « patrie avant la partie » et prônant la « bonne gouvernance, gestion sobre et vertueuse », il a réussi à gagner la confiance des Sénégalais en mettant en avant des valeurs républicaines.

Au fil des années, M. Macky SALL a réussi à incarner ces idéaux, montrant un sens républicain manifeste dans ses actions politiques. Cependant, la réalité semble avoir évolué, et le portrait du Président a pris une teinte plus sombre, hideux, laissant entrevoir un côté monarque insidieux avec le report sine die de l’élection Présidentielle à 24h du démarrage de la campagne.

Son acharnement sur ses potentiels adversaires affaires Khalifa SALL, Karim WADE ou même Ousmane SONKO, utilisant des méthodes sans scrupules pour se maintenir au pouvoir, a suscité des inquiétudes parmi les observateurs politiques. Malgré avoir cristallisé les espoirs en renonçant à un troisième mandat, M. Macky SALL semble avoir glissé progressivement vers des pratiques politiques douteuses.

Le maintien au pouvoir est une quête légitime pour tout leader politique, mais lorsque des méthodes cyniques entrent en jeu, cela soulève des préoccupations sérieuses quant à la santé de la démocratie sénégalaise. Les arrestations de membres de l’opposition et les tactiques d’intimidation considérées comme une violation flagrante de la liberté d’expression, sont souvent utilisées pour consolider le règne de M. Macky SALL, créant ainsi un environnement politique délétère.

Le recours à une méthode audacieuse : le report de l’élection Présidentielle 2024 qui est une première au Sénégal, pour se maintenir au pouvoir est un affront à la démocratie de notre cher Sénégal. Le Président Macky SALL, censé être le garant des droits et libertés de tous les citoyens, se doit de respecter les principes fondamentaux de la démocratie donc respecter le calendrier électoral.

Le Président Macky SALL doit reconnaitre et surtout accepter que l’intimidation, qu’elle prenne la forme de menaces verbales, de harcèlement ou de représailles, soit une arme redoutable utilisée pour étouffer toute voix discordante. Les membres de l’opposition, loin d’être des criminels, sont souvent des voix alternatives qui offrent des perspectives différentes pour le bien de la nation sénégalaise. Les réprimer au lieu de les écouter est une trahison des principes démocratiques.

Dans de nombreux cas, les arrestations et l’intimidation ne se limitent pas seulement aux personnalités politiques, mais s’étendent également aux militants et aux citoyens ordinaires. Cette atmosphère de peur peut entraîner l’autocensure, entravant ainsi le débat démocratique nécessaire à une société prospère.

Il est impératif que la communauté internationale (CEDEAO, UA, ONU…) condamne ce report de l’élection présidentielle qui est sans conteste une pratique antidémocratique. Les gouvernements étrangers et les organisations internationales doivent exercer une pression constante sur ce républicain métamorphosé en monarque qui abuse du pouvoir, rappelant que les principes démocratiques ne sont pas négociables. Les citoyens doivent être vigilants face à de telles pratiques et défendre les principes démocratiques, car une nation prospère repose sur la diversité des voix et le respect des droits fondamentaux.

La décision du Président de reporter les élections sans base légale apparente ne fait qu’accentuer cette perception de monarque. En agissant de manière unilatérale et en contournant les principes démocratiques, Macky SALL fragilise la démocratie sénégalaise et remet en question les fondements même de la République.

Les Sénégalais, qui ont accordé leur confiance au Président SALL, ne méritent pas d’être dirigés par un leader qui semble s’éloigner de ses engagements initiaux en faveur de la République. Il est temps de rappeler au Président que la démocratie repose sur la transparence, la légitimité et le respect des institutions.

Macky SALL, autrefois perçu comme un républicain convaincu, semble avoir basculé vers une posture de monarque insidieux. Les citoyens sénégalais méritent un leader qui incarne les principes démocratiques et qui reste fidèle aux valeurs pour lesquelles il a été élu. Il est essentiel de rester vigilant face à ces évolutions et de défendre la démocratie pour le bien du Sénégal.

Dr Soukèye GUEYE
Réseau des Universitaires et des Cadres de la Coalition Khalifa 2024

Précédent Présidentielle 2024 : Déthié Fall engrenage le soutien de Fadel Koné (ACCES)
Suivant Mankeur Ndiaye, Ancien Ministre de Affaires Étrangères: « Le Sénégal réitère son soutien constant envers l’initiative d’autonomie au Sahara. »