Coronavirus au Sénégal : 91 nouveaux tests positifs et 4 cas graves en réanimation

Single Post
Coronavirus au Sénégal : 91 nouveaux tests positifs et 4 cas graves en réanimation
Même nombre de cas positifs de Covid-19 que ceux enregistrés hier vendredi. Ce samedi 2 mai, le Sénégal a également détecté 91 malades de coronavirus. Selon la Directrice générale de la Santé publique et présidente du Comité national de gestion des épidémies (Cnge), Docteur Marie Khémesse Ngom Ndiaye qui a procédé à la lecture du communiqué numéro 62 du ministère de la Santé et de l’Action, un taux de positivité de 7,64 a été noté. Indiquant ainsi que 1190 tests sont effectués à cet effet.
Toujours, sur le point de la situation de la pandémie du jour, les résultats des examens virologiques ont montré qu’il s’agit de 87 cas contacts suivis par les services du ministère et de 4 cas issus de la transmission communautaire répartis entre Grand Médine (1 cas), Rufisque (1), Mbacké (1) et Touba (1).
Le nombre de cas graves passe de 2 à 4
Il s’y ajoute que 4 cas graves sont pris en charge dans les services de réanimation de l’hôpital Fann et de l’hôpital Principal de Dakar.
Cependant, Dr Marie Khemesse Ngom Ndiaye a informé que 12 patients hospitalisés ont été contrôlés négatifs. Donc, ils sont déclarés guéris et vont devoir rentrer chez eux incessamment. De plus, renseigne-elle, l’état de santé des malades hospitalisés est stable.
À ce jour, le Sénégal compte 1115 cas répertoriés positifs. Ils sont 368 personnes guéries, 9 décès, 1 évacué (finalement décédé en France) et 737 patients suivis dans les hôpitaux.
Sur ce, le ministère de la Santé et de l’Action sociale a exhorté les populations de respecter les mesures barrières.

A ce jour, le Sénégal a enregistré 1 115 cas positifs depuis le 2 mars dernier, date à laquelle le premier cas positif a été déclaré. Deux mois après, le ministère de la Santé et de l’Action sociale a tenu, ce samedi 2 mai, le point mensuel de la situation de la pandémie du coronavirus dans le pays après celui du 2 avril dernier.

Faisant la situation épidémiologique, Docteur Abdoulaye Bousso, par ailleurs, coordonnateur de la riposte contre la Covid-19 au Sénégal sur le plan opérationnel a d’emblée fait savoir : « Le nombre de cas positifs est multiplié par 6. L’épidémie est en train de se développer dans le pays. Le nombre de guéris aussi a été multiplié par 6. Ce qui est quelque chose d’important. Mais le focus est sur le nombre de nouveaux cas et notre combat est vraiment de les réduire ».

Par rapport au nombre de décès, fait-il noter, le Sénégal est passé de 1 au mois de mars à 8 en avril. Soit un total de 9 morts

2 cas de réinfestation signalés

A ce jour, 11 régions et 33 districts sur 79 sont touchés. « Donc, 41,7% sont touchés actuellement », dit Dr Bousso. Qui poursuit : « nous avons 52,22 % d’hommes et 47,78 de femmes recensés. La tranche d’âge la plus touchée est celle entre 25 et 45 ans où nous constatons 42,02% de cas. Des enfants entre 0 et 4 ans représentent 5,2 % et la tranche d’âge de plus 61 ans et plus représente 10,4%. On a constaté que nous avons l’essentiel de notre mortalité dans cette tranche d’âge. Nous avons eu à noter 2 cas de ré-infestation ». Ces derniers sont des déclarés guéris qui ont rechuté par la suite.

Le Directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire (Cous) de soutenir : « Une chose assez particulière dans cette épidémie est l’existence de cluster, c’est-à-dire, nous avons des patients qui contaminent beaucoup de personnes. Et aujourd’hui, nous avons identifié 14 clusters qui à eux seuls sont responsables de plus de 20% des cas. Nous avons des patients qui ont contaminé chacun 28 personnes ». Non sans préciser que « c’est notre mode vie qui pourrait expliquer cette hypothèse ».

« Nous avons des contaminations dans des familles, parfois autour des chefs religieux mais également nous avons eu un cas de contamination professionnelle dans un centre d’appel », a-t-il indiqué

5 226 contacts suivis à la date du 30 avril

S’agissant des contacts, Dr Abdoulaye Bousso a informé que « nous sommes à 9701 contacts depuis le début de l’épidémie et au 30 avril, nous sommes en train de suivre 5226 contacts ». Un nombre qui va augmenter, selon lui avec les dernières statistiques.

17 787 tests de laboratoires ont été faits par l’Iressef et l’Institut pasteur et dont la majorité est faite par la seconde structure.

« Nous avons 8 régions dans lesquelles nous avons les 20 sites de prise en charge. Ils sont répartis entre Dakar (11), Diourbel (2), Saint-Louis (1), Ziguinchor, (1) Sédhiou (1), Kolda (1), Tambacounda (1), Kaolack (1) et Louga (1).

Le chef du groupe opérationnel a également annoncé que le site de Thiès est prêt mais qu’il n’a pas encore reçu de malades.

seneweb ministére de la santé