Covid-19 :économie et transport les ministres en charge de UEMOA en visio-conférence


La réunion des ministres chargés des transports de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine s’est tenu par visioconférence ce 28 Mai 2020, sous la présidence de Madame Zouréhatou KASSAH-TRAORE, ministre des infrastructures et des transports de la république Togolaise.

La cérémonie officielle d’ouverture des travaux a été marquée par l’allocution de bienvenue de Monsieur Abdallah BOUREIMA, Président de la commission de l’UEMOA suivie du discours d’ouverture de madame Zouhératou KASSAH-TRAORE, Ministre des infrastructures et des transports de la république Togolaise, Présidente de la Réunion des ministres chargés des transports de l’UEMOA.

Cette réunion fait suite à une recommandation des chefs d’état et de gouvernements de l’UEMOA

Les Ministres ont examinés et adoptés le rapport de la réunion des experts chargés des transports, préparatoire à leur réunion, tenu le 26 mai 2020, par visioconférence ainsi qu’une déclaration portant sur :

  • Les Impacts de la COVID-19 sur les économies nationales et le secteur des transports dans l’espace UEMOA
  • Les mesures prises par les états pour contenir la COVID-19 et réduire son impact sur le secteur des transports ;
  • Les besoins et les conditions en vue de la reprise des activités du secteur des transports

En ce qui concerne les impacts, la COVID-19 pourrait entrainer une baisse de croissance économique estimée à 2,7% du PIB.

S’agissant du secteur des transports, on note une baisse générale des activités, en général et en particulier dans les sous-secteurs routiers, ferroviaire, aérien et portuaire.

Cette baisse a eu pour conséquences, le chômage, la réduction des salaires, l’augmentation du cout du transport, etc.

Face à cette situation, les états et la conférence des chefs d’état  et de gouvernement ont pris des mesures sanitaires, économiques et sociales.

En conséquence, les ministres ont estimé les besoins et les conditions de reprise des activités en vue d’éviter une dégradation totale du secteur des transports.

Au regard de ce qui précède, les ministres ont fait les recommandations ci-après :

  • Assurer une concertation régionale à la réouverture des frontières terrestres, aériennes et maritimes ;
  • Procéder au contrôle sanitaire sur la COVID-19 au départ et à l’arrivée des voyageurs qui devraient disposer d’un document qui atteste leur état ;
  • Doter le personnel et les infrastructures en équipements de surveillance et de protection aux points d’entrée et dans les moyens de transport ;
  • Sensibiliser et former le personnel en matière de sécurité sanitaire ;
  • Apporter un soutien financier au secteur des transports ;
  • Formuler dans les meilleurs délais, pour la sous-région un plan de reprise concerté des activités de transport en rapport avec la situation sanitaire et sécuritaire dans les états

Les Ministres ont félicité le président de la Commission de l’UEMOA, pour avoir organisé la présente réunion qui a permis d’évaluer l’impact de la COVID-19, formuler des recommandations concrètes pour atténuer  ses effets et envisager une reprise réussie du secteur des transports.

Le Président de la Commission de l’UEMOA a remercié à son tour, les ministres pour leur participation à la réunion.

Previous Elections au Conseil de sécurité de l’ONU : Djibouti, le « petit » candidat qui vise le siège africain
Next Covid-19 au Sénégal 110 nouveaux cas testés positifs