Derek Chollet, Conseiller politique et affaires étrangères « Les États-Unis ont intérêt à renforcer leur partenariat avec l’Afrique


A quelques mois du sommet Etats-Unis-Afrique qui se tiendra au moins de décembre prochain, le conseiller en politique et affaires étrangères de Biden et Blinken à rappelé que son pays a intérêt à renforcer son partenariat avec le continent. Il s’est prononcé sur plusieurs sujets dont l’importance de la voix de l’Afrique au sein du Conseil de sécurité de l’ONU.
En conférence de presse, hier au siège de l’ambassade des États-Unis, Derek Chollet, le conseiller politique et en affaires étrangères de Joe Biden et de son Secrétaire d’État Anthony Blinken a déclaré que les États-Unis ont intérêt à renforcer leur partenariat avec le continent africain. Pour lui, ce partenariat concerne la politique , la diplomatie et la sécurité. « Les Etats-Unis et l’Afrique doivent travailler ensemble, car notre pays a intérêt à renforcer son partenariat avec le continent africain dans les domaines comme la politique, la diplomatie et la sécurité’’, a-t-il dit. Le conseiller américain des Affaires étrangères, en visite au Sénégal depuis deux jours, a souligné qu’il est impératif que les pays africains et les Etats-Unis travaillent ensemble. Il a aussi rassuré que ’’la voix de l’Afrique sera entendue et que son pays fera tout son possible pour que le continent puisse compter même sans un siège au Conseil de sécurité de l’Organisation des nations unies (ONU)’’. « Je peux vous assurer que les Etats-Unis vont faire tout leur possible pour que l’Afrique puisse compter. Que le continent ait un siège ou non, nous savons tous qu’elle doit être entendue. Nous croyons en nos relations avec l’Afrique, car nous partageons beaucoup de choses comme les changements climatiques, la sécurité ou encore la flambée des prix », a-t-il dit. Lors de cette rencontre avec les journalistes, Chollet a évoqué le sommet Etats-Unis-Afrique qui se tiendra au mois de décembre prochain à Washington. « Le sommet sera une opportunité pour les leaders africains de se mettre sur une même table, tout en tenant compte de toutes les diversités du continent. Il faudra montrer à tous les citoyens qu’on peut réaliser de très bons résultats lors de ce sommet », a laissé entendre l’officiel américain. Chollet a par ailleurs soutenu que la sécurité au niveau de la sous-région préoccupe les Etats-Unis. Selon lui, c’est dans ce sens que son pays compte renforcer les capacités des hommes sur le terrain, « en venant en appoint les pays concernés dans le domaine sécuritaire ». Il a déclaré que les Etats-Unis sont déterminés à travailler avec les structures sous-régionales sur le plan sécuritaire. Evoquant les divers programmes lancés par son pays pour l’Afrique, Chollet a souligné que le continent regorge de jeunes leaders ’’très actifs et une jeunesse dynamique avec de grandes potentialités’’. Au cours de sa visite entamée depuis deux jours au Sénégal, il a rencontré ses compatriotes travaillant dans les agences américaines basées à Dakar comme l’USAID et le Corps de la Paix américain. Il a été aussi reçu à la Présidence de la République par le Conseiller diplomatique du chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall et par son ministre des Affaires étrangères et des sénégalais de l’Extérieur, Aïssata Tall Sall.

 

Previous Corruption dans le secteur foncier: l'OFNAC propose une réforme des commissions concernées
Next Législatives 2022: Thierno Lo vote Benno Bokk Yakaar