Deuxième phase du programme d’urgence pour l’emploi 600 jeunes seront formés selon le DG de l’AGETIP


Dans le cadre du programme Xeyu Ndaw Gni, le département de Pikine a accueilli  le lancement de la deuxième phase Himo AGETIP du programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes. Il s’agit, pour le Directeur Général de l’AGETIP, El Hadji Malick Gaye, de recruter 600 jeunes et leur doter d’une formation professionnelle et avoir en ligne de mire le mois de mai pour 600 autres jeunes. « Le lancement officiel de la deuxième session de formation prévue dans le cadre de notre document de planification contenu dans la note conceptuelle a été approuvé par le gouvernement du Sénégal », a déclaré Gaye. Il ajouté que cela permettra d’attendre 1.800 jeunes après 08 mois d’activités et qui fait de sorte que l’AGETIP va atteindre l’objectif qui est de créer 2.000 emplois. Lors de cette cérémonie, le DG a plaidé pour que des moyens additionnels soient alloués au programme HIMO AGETIP afin de nous permettre au programme de prendre en charge la problématique de l’emploi dans les contrées les plus vulnérables. « Nous avons conclu un accompagnement du bureau international du travail dans la capitalisation documentée du programme, afin de disposer d’outils de recherches de financement », explique M. Gaye qui dit avoir entamer des séries de réunions avec Bureau International du Travail (BIT) qui leur ont permis d’identifier des axes de collaboration comme la capacitation des chefs de groupes en gestion d’équipe, la formation en leadership et en développement personnel.
Lors de la première phase, le Dg de l’AGETIP rappelle que 592 jeunes ont été formés et recrutés, dont 386 garçons et 206 femmes soient un ratio de 36% de femmes. « Le 06 octobre 2021, nous lancions officiellement le programme HIMO/AGETIP, pour la première cohorte de formation et d’enrôlement aux Parcelles Assainies », fait-il savoir. Cette phase pilote, selon lui, leur a permis d’éprouver leur stratégie de mise en œuvre qui consistait à former leurs jeunes aux métiers de productions de pavés et aux métiers de pose.

Previous TER : Les travaux de la phase 2 lancés ce samedi
Next Boubacar Camara, Pdt du Pcs/Jengu tabax : "La cohabitation serait formidable pour la démocratie"