Différend entre Orange et les Associations des consommateurs


 

Le DG de l’ARTP régule la situation
Le directeur général de l’ARTP M. Abdoul LY a fait la part des choses sur l’affaire opposant les consommateurs et l’opérateur Orange concernant l’augmentation des tarifs illimix de SONATEL.
Dans le cadre de leur mission sur la régulation tarifaire en particulier, l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des postes a décidé de trancher sur la plainte des consommateurs auprès de cet opérateur. Selon M. Abdoul LY, il s’agit d’un partage d’information sur un sujet qui cristallise depuis quelques jours les attentions et les commentaires. Dans ce sillage, l’ARTP ayant été saisi par les associations de consommateurs à la suite de la mise sur le marché par SONATEL de ses nouvelles offres le 22 juillet 2020 s’est investie à les instruire en suivant une logique dans le respect du principe du contradictoire.
En suivant le DG de l’ARTP,parmi les offres lancées sur le marché par SONATEL,deux cristallisent la réaction des associations de consommateurs dont l’offre illimix mois 1900fr qui selon elles ,a migré vers une offre illimix mois à 4500fr et l’offre illimix mois 5900fr qui a migré vers une offre illimix mois 7500fr.Ce qui explique le mouvement d’humeur des associations de consommateurs qui soutiennent une évolution de leurs contenus et de leurs prix. Les efforts fournis par l’ARTP de trancher sur cette situation ont permis d’aboutir à un consensus qui arrangerait les abonnés et la SONATEL.
Et M. Abdoul Ly d’en rajouter qu’à la faveur d’une régulation tributaire de ce contexte, l’ARTP estime que l’arbitrage attendu du régulateur ne saurait se faire sans la prise en compte des intérêts des consommateurs et du contexte actuel de pandémie causée par le Coronavirus. Ceci découlant des échanges avec la SONATEL et les associations de consommateurs a abouti à un traitement du contentieux et de trouver une solution équilibrée pour toutes les parties prenantes.
Ainsi les tarifs qui étaient de 1900 à 4500 passeront à 2200 pour l’offre à dominante voix avec 50mn de communications voix tous réseaux en sus et une baisse du volume data et pour les tarifs de 5900fr à 7500fr passeront à 5500fr pour l’offre à dominante data avec 3Go de data en sus et une baisse du volume de communications voix.

Previous Contribution :Le Mali pourrait-il tomber de Charybde en Scylla ?" MAMADOU MBODJI DIOUF"
Next Internationale :visite de Macky Sall en france