Don de sang : PASTEF /Podor au chevet des structures sanitaires du département


Le PASTEF matérialise son « Don de soi pour la patrie » en lançant le
programme « Don de sang » .C’est au centre national de transfusion sanguine
où a débuté le programme du parti PASTEF / Les Patriotes. Le jeudi c’est
Ousmane SONKO qui a montré la voie pour secourir les structures de santé du
Sénégal qui ont un déficit de stocks de poches de sang .Le leader du PASTEF a
insisté de faire du don de sang une urgence nationale et a appelé les militants
, sympathisants et l’ensemble des citoyens sénégalais de participer à cette
œuvre sur toute l’étendue du territoire national pour ravitailler en quantité les
hôpitaux .
A l’instar des autres départements du Sénégal, le département de Podor a
organisé ses journées de don de sang .Le PASTEF section Podor a programmé
ces journées par commune à des dates différentes sous la direction des
coordinateurs communaux. Les camarades de SONKO de Podor ont démarré
leur activité de don de sang dans la commune de Ndioum le vendredi 19 Juin
au sein de l’hôpital. C’est dans cet hôpital, le plus ancien du département où
les patriotes et les bénévoles sous la houlette du coordinateur communal
Mamadou SENE se sont retrouvés pour offrir à la structure 58 poches
collectées. Le lendemain c’est la commune de Mboumba qui a reçu les
donneurs sous la coordination d’Aliou COULIBALY et Chérif BOCOUM. Ici
malgré la quantité infirme de stocks de poches, 60 poches ont pu être
remplies et des bénévoles sont repartis sans pouvoir donner du sang. Après
deux jours d’activités, les partisans d’Ousmane SONKO se sont arrêtés pour une
évaluation. Le coordinateur département à travers l’entretien téléphonique se
réjouit du succès de ces deux journées et regrette le manque de stocks de
poche de sang dans ces structures , la réticence de certaines autorités à l’idée
que c’est le PASTEF qui organise et coordonne cette activité .Il ajoute : «  des
militants de l’APR ont essayé de torpiller le programme mais ça ne nous
arrêtera pas ».Il a eu à noter que les coordinateurs communaux ont été
confrontés aux lourdeurs administratives imposées par certains infirmiers
chefs de poste et s’est désolé du niveau limité du personnel de l’hôpital de
Ndioum avec qui ils ont travaillé .A la question de savoir si le programme «  Don
de sang » dans le département de Podor est terminé , M. WONE

répond : « Malgré les difficultés qu’on a eues durant ces deux jours d’activités
,le PASTEF/Podor va continuer et la semaine prochaine ,précisément le
vendredi 26 c’est le tour de la commune de Madina Ndiathbé  » .Il conclut sur
ce point que les semaines à venir le programme se déroulera respectivement
à Méri , Podor, Guédé village , Ndiayéne Pendao, Mbolo Birane, Gamadji Saré
et Boké Dialloubé .
Ainsi on notera que le programme « Don de sang  » au niveau national du parti
PASTEF va s’étaler sur plusieurs semaines dans le département de Podor au
risque de créer la lassitude chez certains militants et bénévoles. Mais ces
actions sont toujours les bienvenues dans ces localités pour l’initiative qui
peut inciter d’autres et la disponibilité d’un stock consistant de sang dans les
structures sanitaires de Podor.
H . NIANG , Correspondant Podor

Previous Thione Seck retrouve la liberte sous condition de ne pas faire les transactions bancaires pendant 1 an
Next covid 19 au SENEGAL 64 NOUVEAUX CAS TESTES POSITIFS