Émeutes de mars 2021 : Amnesty International réclame justice pour les victimes


Émeutes de mars 2021 : Amnesty International réclame justice pour les victimes
Émeutes de mars 2021 : Amnesty International réclame justice pour les victimes
À la suite des émeutes de mars 2021, qui ont occasionné plusieurs morts, Amnesty International s’offusque du fait que le gouvernement ait classé sans suite l’affaire.
 
Selon Walf Net, l’enquête tarde à se matérialiser, alors que le gouvernement avait lancé un mémorandum pour situer les responsabilités que le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba, a imputées au leader du Pastef. 
En prenant en charge le dossier, Amnesty International a lancé une pétition pour exiger la lumière sur la mort du jeune Cheikh Wade, ainsi que les 13 autres victimes décédées.
 
«Cheikh Wade participait à une manifestation qui a eu lieu à Dakar le 8 mars dernier, lorsqu’il a été abattu. Une vidéo, qui a largement circulé sur les réseaux sociaux, la montre allongée sur le sol, après qu’un membre des forces de sécurité lui a tiré dessus avec une arme à feu. Les émeutes de mars ont occasionné 14 pertes en vies humaines et jusqu’en fin novembre, aucune information judiciaire n’avait été ouverte, malgré les engagements pris par les autorités. Rejoignez nos sympathisants et membres pour demander justice pour la famille de Cheikh Wade et celles des 13 autres jeunes Sénégalais tués lors des manifestations de mars 2021», a lancé l’organisation humanitaire.
Previous Malnutrition et sécurité alimentaire « Réseau Fagaru »,
Next Football: Le Sénégal s’impose face à l’Egypte et remporte sa première Coupe d’Afrique des Nations