Entrepreneuriat : Le Groupe Baobab a décaissé plus de 670 milliards de Fcfa pour 150 000 PME en 5 ans


Entrepreneuriat : Le Groupe Baobab a décaissé plus de 670 milliards de Fcfa pour 150 000 PME en 5 ans
Entrepreneuriat : Le Groupe Baobab a décaissé plus de 670 milliards de Fcfa pour 150 000 PME en 5 ans
En marge du conseil de surveillance du Groupe Baobab qui se tient à Dakar, pour la première fois, le Groupe Baobab a organisé une conférence de presse ce mercredi 8 juin. L’objectif de cette rencontre est de présenter le bilan de l’entreprise au cours de l’année écoulée et d’évoquer les perspectives.
 
 Pour l’année 2021, le portefeuille crédit du Groupe Baobab s’est élevé à 475 milliards de FCFA. Ce résultat représente une hausse de 10% soit 13,8 milliards de Fcfa par rapport à 2020. Même donne pour les dépôts qui ont connu une augmentation de 17%, un taux qui selon l’entreprise  témoigne de « la stabilité et la confiance » de leur clientèle. Anciennement dénommé Microcred, le Groupe Baobab est spécialisé dans l’octroi de crédit aux Petites et Moyennes entreprises (PME). « Comme vous le savez, l’activité principale de Baobab c’est le financement des micro-entrepreneurs », explique Philip Sigwart, le Président Directeur Général de Baobab. « C’est le cœur de notre activité. Nous contribuons à l’inclusion financière et au financement des petites entreprises qui constituent quand même le cœur de l’économie sénégalaise ». 
Le CEO de l’entreprise est présent à Dakar dans le cadre de la tenue du conseil de surveillance, organisé pour la première fois dans la capitale sénégalaise. 
 
En termes d’apport à l’économie sénégalaise, la structure révèle avoir injecté 670 milliards de Fcfa au cours des 5 dernières années pour le financement de près de 150 000 PME et micro-entrepreneurs. Soucieux de rendre le financement accessible à tous, Baobab fait de l’inclusion financière en Afrique son objectif premier. Joignant la parole à l’acte, l’accent a été mis sur la proximité avec leur cible à travers les plus de 550 points services dans le Sénégal. 
Mamadou Cissé, Directeur général de Baobab Sénégal de dire : « Nous sommes présents dans les villes comme Dakar, Thiès, Saint-Louis… Mais nous sommes aussi présents dans les villages. Aujourd’hui, nous voulons aussi apporter des solutions financières  au monde rural. Nous ne voulons pas nous enfermer dans un segment. Nous voulons faire en sorte que chaque personne, peu importe l’activité qu’elle mène, puisse avoir accès à des services financiers de qualité ».
 
Le groupe Baobab ne se limite pas qu’à l’attribution de crédit. Il propose aussi des services d’épargne, de transfert d’argent et d’assurance. L’objectif de la compagnie pour les années à venir est simple : consolider leur place de leader dans la zone UEMOA et étendre davantage leur tentacule sur le continent, au-delà des 8 pays où ils sont déjà implantés.
Previous Communiqué du Conseil des Ministres (08/06/2022)
Next Le ministère de la santé lance un plan stratégique pour éradiquer 14 maladies tropicales négligées