FEMMES FATALES: L’HISTOIRE AU GRÉ DE LEURS HAUTS FAITS


Les prophètes ont caressé les cieux aux côtés de leurs illustres épouses jusqu’au jour où elles leur firent perdre la tête. Il en est ainsi de Samson et de Dalila. Les rois oublièrent toute prudence et succombèrent à leurs caresses ferventes. Ils tombèrent et entrainèrent leurs royaumes dans leur chute. Soumaoro Kanté en fut un exemple. L’effondrement de l’empire ottoman trouva son point de départ en l’avènement de la reine Roxelane, ancienne esclave affranchie pour les beaux yeux de qui le sultan Souleymane le magnifique ordonna l’assassinat de son fils aîné Moustapha. L’invincible saaba Alioune fidèle parmi les fidèles du Prophète SWT succomba aux flatteries de son épouse cupide et lui révéla le secret de son invulnérabilité. Il fut tué dès la prière du vendredi suivant. Le printemps arabe démarra en Tunisie, où le président Ben Ali a fui du pays au bras de son épouse honnie Leïla Trabelsi. Nicéphore Soghlo accéda au pouvoir au Bénin accueilli comme un messie, il perdit le pouvoir le jour où sa femme se mit à signer elle aussi des décrets ! Gbagbo et Simone conquirent les cœurs et le sommet du pouvoir en Côte d’Ivoire jusqu’au jour où Simone lui demanda de montrer qu’il était un homme, en rejetant le verdict des urnes. Que dire de Ceausescu, qui tomba devant un peloton d’exécution à Targoviste, par le fait d’une épouse aussi féroce que dominatrice ? L’Histoire nousrapporte bien peu d’hommes de Dieu et de rois qui échappèrent à leur influence. Il en est ainsi de Joseph le plus élégant parmi les hommes. Et du prophète Job que ses épouses enjoignirent de renier Dieu quand il fut frappé par les terribles épreuves qu’Il lui infligea. Leur beauté perdit les plus grands d’entre eux, de David qui fit assassiner l’époux de la femme qui l’éblouit d’un coup de foudre qui lui fit oublier sa sagesse légendaire, à Cléopâtre qui emprisonna Marc Antoine, cet illustre général romain, dans ses dessous et le transforma en un déserteur lâche, banni à jamais de l’aristocratie de Rome. Femme, l’Histoire se conjugue avec toi. Derrière chaque grand homme, dit-on, il y a une grande dame. Aux côtés de chaque grand homme aussi, il y a quelquefois une ambitieuse aussi matérialiste que superficielle, une ingénue sans cervelle qui ne comprend de la vie que l’apparat du pouvoir et le prestige factice des lambris dorés des palais où elle se pâme d’oisiveté, et finit par se croire déesse digne d’être adorée. Malheur au roi, malheur au prophète, malheur au président, malheur au peuple sous le joug de ces femmes de vie ! Allez seulement demander au Zimbabwe et à Mugabe !

Previous PRESIDENTIELLE: Les solutions de Sonko
Next AFFAIRE YOUSSOU TOURE A FATICK: Un acharnement qui ne dit pas son nom

Articles Suggérés