FIDAK 2021  : LES STYLISTES SENEGALAIS  DOIVENT SE REMETTRE A L’  OUVRAGE POUR EPOUSER L’ERE DU TEMPS 


 » Nul n’est prophete dans son pays  » serait on tenté de dire.Trés connu à l’exterieur notamment au Nigeria et totalisant 31 années de carriere dans le domaine de la mode et du secteur du textile, M. Ibrahima Sene Seck dit Ibou Seck nous fait un diagnosctic sans complaisance de poste des exportations sénégalaises et propose des solutions .Il pense que les nouvelles technologies ne sont pas trés prises en compte et affecte la qualité de nos produits .
 » Les couturiers sénégalais doivent se recycler dans des formations adéquates si l’on veut toujours rester au sommet dans le domaine de la création et proposer de bons  produits de qualités comptétifs » a déclaré M. Ibrahima Sene Seck dit Ibou Seck .Selon lui , il urge de mettre à niveau les créateurs sénégalais au meme niveau que leurs homologues du Pakistan ou d’Inde , des pays qu’il visite réguilierement .Les pouvoirs publics ont la responsablité de booster les capacités des professionnels pour maintenir la place de leader du Sénégal en Afrique et rivaliser avec les plus grands couturiers du monde car le talent est là , herité de nos parents et grands parents . Pour M. Seck , c’est à sa génération de perpétuer ce leg et d’ailleurs un expert sénégalais vivant en Europe à concocté un plan idéal pour la relance de ce secteur qui contribuera sans doute à lutter contre le chomage et la pauvreté . » Nous devons etre préts pour s’ouvrir à la concurence de la zone de libre echange continentale  » a t-il souligné avant d’inviter les ministeres concernés  gouvernement à faire appel aux vrais acteurs qui pourront lui indiquer la voie idoine .
Interpellé sur la floraison des écoles de formation en stylisme et couture , il regrette l’aspect trop commercial de ces institutions qui ont normalement vocation à donner une bonne instruction qui leur permettra de rivaliser avec les grands et pour cela , il faut de trés bons modules adaptés .
Previous Cinquantenaire de l'OMVS: Lancement de la première édition du forum d'échanges économiques sur la gestion du bassin du fleuve Sénégal
Next Macky Sall, Président de la République « L’administration doit plus que jamais être une administration de son temps »