Fin de session de formation des femmes gendarmes en interne,d’évaluation d’une décennie.


L’atelier de formation et d’évaluation des femmes gendarmes en interne a pris fin ce vendredi 20 février dans la salle mixte du cercle messe des officiers de la gendarmerie sis dans la caserne SAMBA DIERY DIALLO de colobane.

Cent-ving (120) participants à cette formation et d’évaluation d’une décennie dans la gendarmerie rentre dans le cadre de l’intégration des femmes gendarmes dans la gendarmerie qui sont aujourd’hui 4% dans l’ensemble du pays. L’atelier s’est déroulé sous forme de travail de groupes d’échanges et de partages de l’expérience. Des thèmes traités sur le leadership ,développement personnel ,maintien de la paix , la prise en charge des victimes dans des cas de violences basées sur le genre , santé reproduction, perspectives genre sécurité. (etc) Une formation bénéfique et riche qui a sorti cinq (5) recommandations dont redéfinir le terme « inaptitude physique  » prendre en compte leur physiologie, adaptation des textes au concept genre, suivi évaluation de l’application sectorielle genre des Forces Armées ,prendre en compte des besoins spécifiques des femmes, introduire les formes de violences basées sur le genre dans les écoles de formation de la gendarmerie. Les perspectives de la division genre est de préparer des tournées au niveau des écoles de formation pour sensibiliser les élèves, et de désigner des points focaux genre dans toutes les légions de la gendarmerie. Cette formation est clôturée par Mme Diallo de AJS qui a fait une présentation sur les violences faites aux femmes et aux enfants, et elle réitère son engagement à accompagner les femmes gendarmes dans tous leurs combats.

Previous Lancement de l'université citoyenne populaire panafricaine SAMIR AMIN
Next Journée internationale de la langue maternelle: "les langues transfrontaliers comme vecteur de développement "