GENDARMERIE NATIONALE : Le Général Cheikh Sène, un homme du sérail aux commandes


Le Général Cheikh Sène a été installé dans ses nouvelles fonctions, ce jeudi. À la cérémonie présidée par le ministre des Forces armées, Augustin Tine, il a dévoilé les 3 axes stratégiques qui fondent sa vision. Ces axes, lui permettra dit-il, « de consolider l’activité opérationnelle et la production de sécurité, de rénover le fonctionnement de l’institution et de valoriser les personnels et les compétences ». « Le premier axe consiste à veiller à la sureté publique et assurer le maintien de l’ordre et l’exécution des lois et règlements. En effet, la finalité de notre action est d’occuper le terrain en vue de dissuader les délinquants, de rassurer la population et surtout de garantir la protection des institutions républicaines. (…). Ils’agit au premier chef, de garantir le même niveau de sécurité pour tous les citoyens sur l’ensemble du territoire sous la compétence de la gendarmerie et de poursuivre la mise en place des pelotons spéciaux d’intervention de la gendarmerie, au niveau de chaque légion pour améliorer sensiblement la réponse de la gendarmerie face à la menace terroriste ». Le second axe, consiste à  » mettre à jour le cadre juridique de l’action de la gendarmerie en cohérence avec la montée en puissance de l’institution consacrée par la création de nouvelles structures ». Afin de renforcer l’ancrage territorial, gage de proximité avec la population, dit-il, « la création de communautés de brigades commandées des officiers subalternes sera effective ainsi que la transformation de tous les escadrons territoriaux en escadrons de surveillance et d’intervention avec les capacités adaptées. La gendarmerie doit jouer un rôle de premier plan dans la protection des infrastructures critiques et des ressources clé. Le centre des systèmes d’information de la gendarmerie, en phase d’achèvement, va permettre la mise en place d’une plateforme technique sécurisée pour faciliter la transmission des ordres et des comptes rendus, les échanges d’informations et le stockage numérique des données. Aussi, a-t-il promis un « appui conséquent aux malades aux veuves et aux orphelins ». Quant au dernier axe, il porte sur sa volonté de « consolider la place de la gendarmerie comme atout capacitaire et outil majeur de gestion de crises aussi bien au plan national qu’international. Le ministre des Forces armées a présidé l’installation du tout nouveau haut commandant de la Gendarmerie. Un homme qui a le profil de l’emploi, selon Augustin Tine. “La nomination du général de division Cheikh Sène s’inscrit dans la continuité d’un parcours professionnel exemplaire de près 40 ans. Le Général Cheikh Sène est un brillant officier, dévoué et trèsloyal qui a passé ses plus belles années au service de la nation caractérisées par une alternance entre les postes opérationnels, lesservices administratifs et techniques, l’état major et les missions de maintien de paix”, a détaillé le ministre des Forces armées au sujet du nouvel homme fort de la Gendarmerie. Augustin Tine ajoute : “il a assumé toutes les fonctions d’officier de gendarmerie avec notamment au cours de sa deuxième partie où il a dirigé plusieurs divisions à l’état -major du haut commandement dont la division renseignement transmissions. Il a été chef de chaîne Emploi-opération de 2005 à 2007 puis de 2009 à 2013. Ses différentes responsabilités exercées avec brio démontrent le professionnalisme du général Cheikh Sène et la confiance renouvelée par le chef de l’État”. Pour le ministre, il n’y a pas mieux indiqué pour conduire les rênes du corps de la Gendarmerie. Il en veut pour preuve sa solide expérience et son cursus académique. “Sa solide expérience opérationnelle et son cursus académique élogieux lui ont permis de donner un excellent niveau de satisfaction en interministériel, notamment comme président de la commission sécurité de la délégation du XVème sommet de la francophonie et comme coordinateur du cadre d’intervention et de coordination interministériel des opérations de lutte antiterroriste (CICO) nouvellement créé”, laisse-t-il entendre. Les Rufisquois se réjouissent de voir un des leurs promu à ce haut poste de responsabilité; une opportunité que pourrait saisir le Général Séne pour mieux servir la Nation et valoriser la Gendarmérie Nationale.

Previous CROUS/ZIGUINCHOR: Le DG Mamadou Diombéra annonce de meilleures conditions de vie
Next CHEIKH GUÈYE ( LD/DEBOUT) : 'Parce qu' on ne veut pas d'un tel comme adversaire, il faut l'emprisonner. Qu'on en arrive à cette situation, c'est regrettable! '