GREVES INTERMINABLES A L’HOPITAL DE SAINT-LOUIS :Le comité des usagers dénonce et alerte les autorités étatiques


L e comité de veille de l’hôpital de Saint-Louis et des membres du conseil d’administration ont entamé une tournée d’informations et de sensibilisation auprès et des autorités locales et notables de la ville. Ce dimanche, ils ont allé rendre visite aux notables de Guet-Ndar plus précisément a « Baraqueba », un lieu de « règlement de conflits ».

Ces membres du comité des usagers du centre régional hospitalier de Saint-Louis ont rencontré les dignitaires de la Langue de Barbarie avec qui ils se sont entretenus durant plus d’une heure d’horloge. Et au sortir de cette rencontre, le président du comité et par ailleurs coordonnateur du cercle des malades a fait face à la presse pour accuser les syndicalistes de l‘hôpital d’être les principaux et uniques acteurs de la crise que traverse l’institution sanitaire depuis des mois. Et selon lui ces syndicalistes se préoccupent de leurs intérêts personnels au lieu de ceux des populations. « Si les malades de l’hôpital de Saint-Louis continuent de souffrir, c’est à cause des travailleurs qui ont entamé une grève interminable et réclament à chaque fois leurs salaires et motivations et ont même refusé la baisse des tickets, acceptée par la direction sur demande des populations, pour sauver leurs motivations » a dit Mr Doudou Diop président du comité de veille qui interpelle les autorités étatiques notamment le premier ministre et le ministre de la santé à prendre leurs responsabilités pour sauver cet hôpital qui, selon lui a battu le records des grèves au Sénégal et dans la sous région. Doudou Diop demande aux autorités de revoir la ponction des 25% des recettes des hôpitaux pour motiver les travailleurs. Ce qu’il trouve inadmissible et qui, toujours selon lui a mis à genoux tous les hôpitaux du pays et plus particulièrement celui de la région de Saint-Louis. Enfin Mr Diop a lancé un cri fort à l’endroit des syndicalistes, qu’il qualifie de facteurs de sous-développement, leur demandant de cesser les grèves insensées ; sinon, ajoute-t-il, le comité va utiliser d’autres stratégies pour le bien être des malades.

Précédent Côte d’Ivoire : le président Ouattara annonce l’amnistie de Simone Gbagbo Le président ivoirien a annoncé l’amnistie d’« environ 800 personnes » lors d’une allocution télévisée à la veille de la fête de l’indépendance.
Suivant EL MALICK GUEYE « Macky doit travailler avec ceux qui ont une base solide et non avec des coquilles vides »