Hapsatou Sy lance Africa Mith 2023, « l’évènement de tous les possibles »


Hapsatou Sy lance Africa Mith 2023, « l'évènement de tous les possibles »
Hapsatou Sy lance Africa Mith 2023, « l'évènement de tous les possibles »

Hapsatou Sy, entrepreneure, s’est lancée dans un projet des plus ambitieux. Elle a procédé ce mercredi à Dakar, au lancement de « Africa Mith », un évènement qui se tiendra du 9 au 20 mars 2023, et qui va accueillir des acteurs économiques et autres personnalités politiques du monde entier. Il s’agit aussi de réunir tous les talents qui font de l’Afrique « le continent de tous les possibles ».

« Réussir un projet c’est s’entourer des meilleurs qui soit. Le projet « Africa Mith Make it happen » est une initiative que j’avais au tout début alors que j’étais à Dubaï. Je me suis dit je souhaite lancer cette première initiative en Afrique, précisément au Sénégal. Pourquoi au Sénégal ? D’abord terre natale de mon père et donc ma terre. Je voulais rendre hommage à mon père qui est mon mentor, mon héros. Et à ma mère. Africa Mith sera une réussite si nous nous mobilisons tous ensemble pour qu’il le soit. Parceque je pense le Sénégal mérite un évènement de cette envergure », a dit Hapsatou Sy, lors d’une conférence de presse. »

« Dubaï a Dubaï Expo. Et nous, nous aurons l’Africa Mith. C’est un évènement qui place au cœur de tout, le concret. Nous souhaitons que les jeunes qui sont cœur de cet projet puissent trouver un emploi. Que les porteurs de projets puissent trouver des partenaires. Que les entreprises africaines puisse trouver également de nouveaux marchés. Qu’on arrête de penser que seule l’Afrique a besoin du monde. Je pense que le monde a besoin de l’Afrique. l’Afrique n’attend pas le futur, elle est déjà dans le futur », a-t-elle ajouté.

Évoquant les objectifs de cet événement placé sous le haut patronage du président Macky Sall, la Sénégalaise a fait savoir que « l’ambition de l’Africa Mith c’est justement de réunir toutes les forces de l’Afrique, tous les talents et toutes les opportunités dans un seul et même endroit ». »Raison pour laquelle nous avons organisé cet événement du 9 au 20 mars 2023. Nous aurons un pavillon développé avec Dakar Sciences PO et tout le comité qui est là et qu’il m’entoure. Ce pavillon sera nommé « l’école des boss. C’est le CICAD (Centre international de conférence Abdou Diouf) aujourd’hui et c’est un lieu qui va réunir une énergie absolument formidable ».

Durant cet événement, il y aura des conférences extrêmement aspirantes et qui créent des déclic. Mais également des formations et de Master class de très grande qualité », a-t-elle expliqué, ajoutant que « c’est pourquoi elle a choisi Dakar sciences PO ».

« Ce que nous souhaitons, c’est de montrer que nous africains nous pouvons aller nous former à Paris, à Dubaï, aux Etats Unis ou au Canada, mais le monde peut aussi venir se former chez nous. Parceque la formation que nous allons mettre en place n’a rien à envier aux autres. Bien au contraire. Il y a un entreprenariat spécifique à l’Afrique. L’entrepreneuriat de la résilience, l’entrepreneuriat de l’avenir. On dit que l’Afrique c’est le nouveau continent. Pour moi, c’est le continent de toujours, mais qui, aujourd’hui déploie ses ailes. Mais aujourd’hui nous allons accompagner ce déploiement », a souligné Hapsatou Sy au cours de la rencontre avec les médias.

Selon elle, la réalité du Sénégal et l’ambition de l’Africa Mith étaient parfaitement alignées. « Au sein du Africa Mith, il y aura un pavillon qui va parler d’environnement. C’est un sujet aujourd’hui car l’Afrique pollue très peu et pourtant subit de plein fouet toutes les conséquences du changement climatique. Nous allons parler environnement, agriculture, nouvelles technologies…. Nous allons faire découvrir la beauté de notre continent, son tourisme, des opportunités immobilières, de commerce, de business, entreprenariat, enfance, jeunesse, santé…. »

PressAfrik

Précédent Grave accident sur l'autoroute a péage 3 blessés graves, et 27 blessés légers.
Suivant Projet Continius-PV: le CNLS injecte 650 millions de fcfa pour la lutte contre le VIH, le paludisme et la tuberculose