Insécurité Aéroportuaire: le président de APPAS Momar Mada Fall se prononce


 

récit infosdujour.sn
Après l’écart de piste du vol HC301 : Engagement renforcé pour une sécurité aéroportuaire irréprochable

Le dérapage du vol HC301 d’Air Sénégal à l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) le 9 mai 2024 a souligné la nécessité impérieuse de maintenir des standards de sécurité aéroportuaire de premier plan.

L’intervention efficace et rapide des services de secours de l’AIBD a prouvé leur engagement indéfectible pour la sécurité des passagers et du personnel. Toutefois, il est essentiel que chaque incident serve de catalyseur pour une réévaluation et une amélioration continues de nos protocoles.

Les dix blessés, parmi lesquels figure un pilote, méritent non seulement notre compassion mais aussi des actions concrètes visant à renforcer la sécurité aéroportuaire.

Il est crucial de favoriser une collaboration accrue entre les opérateurs d’aéroports, les compagnies aériennes et les régulateurs pour revisiter et consolider les protocoles de sécurité.

Une enquête minutieuse est en cours par le Bureau d’Enquête et d’Analyse (BEA) afin de déterminer les causes précises de cet écart de piste et de mettre en place des mesures pour prévenir la récurrence de tels incidents.

L’Association des Professionnels des Ports et Aéroports du Sénégal (APPAS) réaffirme son engagement pour une sécurité aéroportuaire exemplaire. Ensemble, nous devons œuvrer pour que notre espace aérien demeure une zone de liberté et de sûreté absolue pour tous.

Signé : Momar Mada FALL, Président de l’APPAS

Précédent Société Kaolack se Mobilise : Célébration Engagée de la Journée Nationale des Malades Mentaux Errants
Suivant Lonase: Réunion de l'Association des Loteries d'Afrique