*Interdiction de faire du sport : Maître Augustin Senghor réagit.*


Avec la deuxième vague liée à la pandémie de la Covid 19, le ministre de l’intérieur a sorti un communiqué en date du 10 décembre 2020 pour interdire les rassemblements notamment sur les terrains de sports.

Cette mesure est venue à un moment où la prochaine saison sportive se prépare .
En effet les clubs football sont presque tous en regroupement fermé pour les préparatifs de la saison sporrive 2020/2021 qui devait démarrer le 2 Janvier 2021.
Pour Maître Augustin Senghor, le président de la Fédération Sénégalaise de Football, le sport ne doit pas s’arrêter. Pour lui : » Un an ou plus sans pratiquer du sport dans un pays, cela devient inquiétant ! Nous devons jouer parce que les élèves vont à l’école, les étudiants à l’Université, les croyants à l’église et à la mosquée, les cérémonies familiales, religieuses et populaires ont repris de plus bel et j’en passe. Nous devons jouer parce que c’est bon pour la santé publique et pour notre jeunesse. »
Il faut noter que l’interdiction des compétitions sportives causerait des dégâts considérables pour les clubs de foot qui ont dépensé beaucoup d’argent pour leur préparation hivernale. Ce manque à gagner inquiète le monde du football.

Previous Les Grands moulins de Dakar:247 TERRAINS OFFERTS A SON PERSONNEL Le geste «historique» des Grands Moulins de Dakar
Next La culture, un véritable facteur d'unité et de rassemblement.