IPRES: MAMADOU SY MBENGUE réplique contre le président du conseil d’administration



Le directeur général de l’IPRES, Mamadou SY MBENGUE a convié la presse ce mercredi 11 septembre 2019 dans un lieu privé. Dans sa déclaration, il est revenu sur plusieurs questions essentielles qui constituent l’objet de cette rencontre.
Face à la presse, Mamadou SY MBENGUE directeur général de l’IPRES a tenu à apporter un éclairage sur la polémique qui fait débat au sein de ladite structure. Pour lui, il est de son obligation d’informer l’opinion public sur la situation réelle de cette institution d’appartenance commun. Si d’aucuns qualifient cela d’une crise, l’administrateur de l’IPRES parle d’une crise artificielle en affirmant en ses termes « Je vous dis d’emblée que cette crise est une crise artificielle voire imaginaire puisque vous avez dû constater de vous-même qu’il n’y a jamais eu de suite aux annonces fracassantes dans les médias et réseaux sociaux. »En rappelant le rôle de l’IPRES qui est d’assurer les retraités dans leur prise à travers des cotisations, le leader de l’institut de prévoyance des retraités du Sénégal n’a pas manqué de souligner les réalisations allant de 2018 à 2019 concernant les recouvrements, de l’ouverture du centre médico-social de la banlieue, de l’usage de la carte biométrique et du taux d’augmentation successif équivaut à 40% de 2014 à 2019.En dépit de tout cela, des reproches semblent lui être assigné par un tiers personnes constitué autour de 5 points tels que la rupture de médicaments, le retard de paiement des pensions, la fraude sur les tickets restaurants et détournement, le recrutement abusif et le parrainage du couple présidentiel.
Des reproches venant d’un groupe de personne dont ils citent la main du président du conseil d’administration qui selon lui ne le surprend guère. Même si il renseigne du compagnonnage passé 7 années avec le président Racine SY,en passant du soutien de sa candidature au niveau de l’IPRES,le DG de l’institution précise que c’est devant un témoin du CNP que ce dernier l’a confirmé le souhait de son départ de l’IPRES.A ce propos, il l’illustre dans ses dires comme suit : « il a expliqué qu’on lui aurait soufflé que j’étais avec un grand syndicaliste de ce pays, l’instigateur d’articles dénonçant sa longévité à la présidence du conseil d’administration, alors que son mandat est terminé depuis près de quatre ans. » en plus de rajouter entres autres accusations faisant état du changement de la donne à l’IPRES allant d’un transfert de pouvoir du conseil d’administration vers la direction générale et une mise à terme de l’autonomie de gestion. C’est dans cette lancée que Mamadou SY MBENGUE dit « il s’est, dès lors senti visé par ma personne ».D’après le fils de la ville de tivaoune,cela a eu raison auprès d’une vingtaine de retraités qui sont sous la houlette du mouvement politique (ALSAR) du président Racine SY.A cet effet en s’adressant à ses derniers, Mamadou SY MBENGUE rétorque « A ses honorables retraités je voudrai juste exprimer ma désolation et leur dire qu’on les attendait dans une démarche de sagesse qui leur commandait, comme c’est la règle en Afrique, d’essayer de rapprocher les positions et de faire revenir le calme et la sérénité. »

Previous Sapco Plage propre
Next Sécurité routiére :L'AJF la jeunesse du Fouta se mobilise pour la préservation du patrimoine routier