Justice : »Crise à la Cour Suprême du Sénégal : Retrait d’une Magistrate Ravive les Questions sur l’Indépendance Judiciaire »


20 novembre 2923 récit infosdujour.sn

Vendredi dernier, la Cour suprême du Sénégal a été le théâtre d’un événement inattendu lorsque Aïssatou Diallo, l’une des cinq magistrats de la chambre administrative, s’est retirée avant le délibéré sur le recours de l’Agent judiciaire de l’État (AGE) contre le verdict du tribunal de Ziguinchor réintégrant Ousmane Sonko sur les listes électorales.

Alors que la magistrate a déclaré son retrait pour des « convenances personnelles » liées à sa famille et ses enfants, des sources affirment qu’une véritable divergence de vue sur le recours de l’AGE serait à l’origine de cette décision. Selon des informations rapportées par Les Échos, Aïssatou Diallo aurait préféré que la Cour suprême tranche directement sur le dossier plutôt que de le renvoyer devant le tribunal de grande instance de Dakar.

Cependant, cette décision de retrait pourrait avoir des conséquences importantes pour la magistrate. Source A indique qu’elle s’expose à des sanctions, car son geste serait interprété comme une violation de son serment qui impose de « garder secret les délibérés ». Le différend avec ses collègues, qui ont approuvé le recours de l’AGE, soulève des questions sur la cohésion au sein de la Cour suprême.

Le sort d’Aïssatou Diallo repose désormais entre les mains du ministère de la Justice. Selon Source A, la tutelle décidera si elle doit activer l’Inspection générale des affaires de la justice (IGAJ) à la suite du rapport du président de la Cour suprême sur le retrait de la magistrate.

Cette affaire met en lumière les tensions internes au sein de l’institution judiciaire et soulève des interrogations quant à l’indépendance des magistrats. Les prochains développements révéleront si des mesures disciplinaires seront prises à l’encontre d’Aïssatou Diallo et si cela aura des répercussions sur le fonctionnement de la Cour suprême.

Précédent Conseils présidentiels à Fatik :"Le Président Macky Sall met en garde contre toute déstabilisation : 'Je n'accepterai jamais le chaos au Sénégal'"
Suivant MsGBC Énergie :"Le Ministre du Pétrole Antoine Félix Abdoulaye Diome Ouverture de la Conférence MSGBC : Vers un Avenir Énergétique Durable en Afrique"