Khalifa Sall à la 2STV : Une Masterclass Politique (par Elhadj Ndiaye)


Khalifa Sall à la 2STV : Une Masterclass Politique (par Elhadj Ndiaye)
Khalifa Sall à la 2STV : Une Masterclass Politique (par Elhadj Ndiaye)

Challengé par deux journalistes chevronnés et quatre acteurs de la société civile, Khalifa Ababacar Sall, candidat de la coalition Khalifa Président, a répondu à toutes les attentes. Calme, rassurant, pertinent et pointu, il a fait du débat télévisé sur la 2stv une Masterclass qui rompt d’avec les débats politiciens classiques.

Le leader de Taxawu Senegaal a su, avec pédagogie, étaler sa grande connaissance des enjeux politiques du Sénégal et révéler sa pertinence sur les sujets cruciaux tels que le secteur producteur, l’État de droit, le vivre ensemble et le service de la dette du pays. 

Assurément, ce moment de communication, diffusé à l’échelle nationale, a été un véritable test de résistance pour Khalifa Ababacar Sall, qui s’est prêté au jeu d’un panel représentant la voix des populations. Sa compréhension et la vision sur des questions cruciales ont été mesurées à l’aune des interpellations diversifiées qui ont touché tous les secteurs de la vie politique sénégalaise. La première caractéristique qui a émergé de ce débat était la posture remarquable du candidat de la coalition Khalifa Président sur un large éventail de sujets. Les réponses réfléchies, responsables et articulées du candidat ont mis en lumière sa compréhension approfondie de l’État et du pays, établissant ainsi sa crédibilité en tant que leader compétent. 

Un autre aspect marquant du débat aura été la pertinence des propositions et des choix stratégiques énoncés par l’ancien maire de Dakar. Khalifa Ababacar Sall a élaboré des plans concrets pour stimuler le secteur producteur, renforcer l’État de droit, promouvoir le vivre ensemble et résoudre la question délicate de l’endettement du Sénégal. Ces propositions ont été saluées non seulement pour leur pragmatisme, mais aussi pour leur alignement sur les besoins réels de la population. 

Dans sa réponse aux questions relatives au secteur producteur, Khalifa Ababacar Sall a souligné la nécessité de politiques économiques favorables à la croissance, tout en mettant l’accent sur la création d’emplois et le soutien aux petites entreprises. Sa vision claire et ses plans d’action concrets autour du triptyque l’humain, l’eau et la terre ont suscité l’adhésion de nombreux téléspectateurs. L’État de droit a été un autre sujet où il a excellé. 

En mettant en avant la nécessité de renforcer les institutions, d’assurer l’indépendance du pouvoir judiciaire (avec des propositions sur la Haute Cour de Justice et la création d’une Cour constitutionnelle où les membres élus seront plus nombreux que ceux nommés) et de garantir l’égalité devant la loi, Khalifa Ababacar Sall a démontré son engagement envers la consolidation démocratique. 

Le vivre ensemble, crucial dans un pays aussi diversifié que le Sénégal, a été abordé avec sensibilité par Khalifa Ababacar Sall qui se positionne comme un candidat rassembleur, qui saura faire taire les divergences et réconcilier les sénégalais. Des propositions visant à promouvoir l’inclusion sociale, à encourager le dialogue intercommunautaire et à renforcer le tissu social sont au cœur de sa vision. 

Enfin, la question de l’endettement du Sénégal a été traitée avec pragmatisme. Le candidat de la coalition Khalifa Président a présenté des stratégies visant à réduire la dette tout en préservant les investissements essentiels pour le développement du pays, équilibrant ainsi les impératifs économiques et financiers. 

Cette sortie de Khalifa Ababacar Sall a été un moment charnière, démontrant son leadership et sa maîtrise des enjeux de l’heure. Sa performance remarquable a suscité l’adhésion et la réaction positive de nombreux sénégalais qui voient en lui le candidat capable de conduire le Sénégal vers un avenir prospère. Assurément, il a élevé les attentes pour les prochaines étapes de la campagne électorale. 

Elhadji Ndiaye 

Coordonnateur de la cellule de communication de Khalifa Ababacar Sall

Précédent Ministère de l'Urbanisme: Abdoulaye Saydou Sow honore 37 agents et ordres nationaux
Suivant Grand Bal 2024 : Youssou Ndour, la star de toutes les générations