La case offre à l’ACAPES un lot de 6500 livres



La communauté Educative et Sociale ACAPES (Association culturelle d’Autopromotion) et CASE, (Culture-Art-Santé-Environnement) ont organisé une grande cérémonie de remise d’importants lots de livres aux établissements scolaires ACAPES des régions et départements du Sénégal et aussi aux bibliothèques publiques.


L’ACAPES vient de bénéficier d’une remise d’importants lots de livres offert par la CASE. Cette initiative s’inscrit dans le programme général du groupe ACAPES dont l’un des objectifs consiste à promouvoir le livre pour donner d’avantage gout à la lecture aux jeunes en quête de savoirs.47 ans d’expérience dans le secteur de l’éducation au Sénégal, ACAPES a annoncé ses nouvelles orientations, ses programmes éducatifs et ses activités à vocation pédagogique Ngaido BA dans son interview renseigne de 6500 livres qu’ils ont offert à ACAPES. Etant un produit ancien d’ACAPES, le monsieur se dit très ému « Aujourd’hui au nom de Pierre ROUSSEAU, le président international de la CASE qui est une association internationale de droit français dont je suis le représentant en Afrique, nous offrons à l’ACAPES ses lots. »affirme-t-il. Selon le représentant de la CASE, l’ACAPES est pour lui un symbole « c’est le symbole de la troisième voie dans l’éducation, la voie alternative qui ne date pas aujourd’hui. »Ainsi par la même occasion, M.Ngaido BA a lancé un appel à la jeune génération internet, la génération de technologies, du numérique, de l’information et de la communication comme le qualifie-t-il de ne pas délaisser la lecture qui est le support papier. Il poursuit dans la même lancée en s’exprimant ainsi : « c’est la connaissance en profondeur, c’est le savoir. »
M. Abdoul Kane, président de l’ONG ACAPES c’est d’une importance capitale que constitue cette cérémonie. Il affirme « ACAPES est une association culturelle d’aide à la promotion éducative et sociale qui était créé, il y’a 47 ans de cela. »Pour ce produit de l’ACAPES, la mission est d’aider les enfants, de réconcilier l’enfant avec son milieu, avec sa famille, avec son quartier tout en faisant de lui un citoyen modèle afin qu’il puisse participer pleinement au développement économique et sociale du pays. Ainsi, il remercier la Case pour cette remise de lots de livres, un outil important pour la formation des jeunes pour ce dernier. En revenant sur la particularité de cette école, M. Kane révèle d’une école qui formait des jeunes n’ayant de moyens dans les écoles ou circuits formels (écoles privées formelles et écoles publiques formelles) d’où leur choix portant sur l’enseignement alternative comme ACAPES

Précédent AFAO:RÉSILIENCE DES FEMMES FACE AU ALÉAS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE
Suivant Le Réseau "SIGGIL JIGGÉEN"pour une application de la loi sur la santé de la reproduction