La culture, un véritable facteur d’unité et de rassemblement.


 

La fondation « Migrants for Migrants » au chevet des personnes en cas de besoin à travers la culture. À l’initiative des acteurs et des professionnels de la culture comme le Sénégalais Ndiawar Seck et ses collaborateurs ,Antonia Maria Almeida,
Simena Beau Alt, Moustapha thyane, tous réunis autour d’un seul objectif pour soutenir leurs concitoyens par le biais de la culture. Beaucoup d’artistes de renommée internationale seront à l’honneur dans ce projet.

Avec cette citation à l’esprit, la graine de «Migrants pour migrants» a été plantée. Tout le monde aime la musique, c’est quelque chose d’universel qui nous relie immédiatement. La plupart des gens aiment ressentir la joie qu’ils ressentent lorsqu’ils aident les autres. Aimer la musique et vouloir aider les autres est quelque chose qui est naturellement présent en chacun de nous. Alors… pourquoi ne pas combiner l’amour de la musique et aider les autres à faire une différence profonde… une différence qui peut durer éternellement. Notre intention est de faire une différence dans les domaines où l’aide est la plus nécessaire. Nous voulons le faire en organisant des événements éducatifs et en donnant aux gens un sentiment de PLAISIR … Ce faisant, nous créerons une situation «gagnant-gagnant-gagnant» pour toutes les parties concernées, en d’autres termes: les personnes qui ont le plus besoin de profit. Les gens qui viennent à nos concerts s’amusent et s’amusent, mais aussi les musiciens et les artistes en bénéficient, car ils sont payés pour leur travail et sont reconnus. Tout le monde y gagne. De cette manière, nous générerons l’abondance pour toutes les personnes concernées, de manière durable et joyeuse. «Migrants for Migrants» est une organisation indépendante, transparente et mondiale, où 90% des bénéfices seront investis dans ceux qui en ont besoin, dans le monde entier. Notre premier projet aura lieu en Espagne. Nous achèterons un terrain pour construire un village écologique du commerce équitable, où les migrants vulnérables pourront s’installer et travailler la terre en utilisant les principes de la culture perm. Tous les travaux seront effectués dans des conditions humaines. Dans le même temps, nous collaborerons avec les pays d’origine des migrants pour promouvoir de meilleures opportunités de travail pour leurs compatriotes dans leur pays. De cette façon, nous utiliserons nos talents pour inspirer d’autres personnes à faire de même et ainsi créer un MONDE meilleur pour VOUS et MOI et pour nous tous.

Previous  *Interdiction de faire du sport : Maître Augustin Senghor réagit.*
Next Forum Galien Afrique : Macky Sall lance un appel à l’accès universel au vaccin contre la Covid-19