La DAPSA et la FAO affichent le partage des résultats de l’enquête agricole annuelle intégrée(AGRIS) de la campagne 2017-2018


A l’issu de cet atelier,M.Ibrahima MENDY de la Direction de l’Analyse de la Prévision et des Statistiques Agricoles(DAPSA) est revenu largement sur le  partage des résultats de l’enquête agricole 2017-2018.Pour M.MENDY,leur présence se justifie par l’aspect économique des ménages tels que l’utilisation de l’engrais, du  matériel agricol,l’aspect genre dans l’agriculture sénégalaise, la part des femmes dans les superficies cultivées au Sénégal. En parlant des chiffres, ce dernier renseigne qu’il y’a 1.405.000 tonnes d’arachides et 1.011.000 tonnes de riz pour la campagne passée. Pour la part des femmes dans ce résultat il affirme que « l’essentiel des ménages des parcelles sont occupés par les hommes de façon globale. Il y’a beaucoup d’effort à faire pour permettre aux femmes de s’adonner à cette activité très importante pour le développement du Sénégal. »Dans le cadre de son projet ,le directeur de l’analyse de la prévision et des statistiques agricoles  souligne que AGRIS a prévu une composante dissémination de toutes ses informations qui peuvent intéresser tous les acteurs comme les chercheurs, les étudiants, lesplanificateurs. Sur le plan des prévisions à venir 2018-2019, il n’a pas voulu se prononcer là-dessus  car pour lui c’est trop tôt parce que la production agricole a des normes.Dit-il.Il précise qu’il travaille sur des bases bien précises, déterminées car les superficies et les rendements sont mesurés. D’après ces propos les hommes occupent un pourcentage de 92% des parcelles et recommande l’accès aux terres aux femmes .qui est l’une des préoccupations majeures du gouvernement du Sénégal.

Previous Comment analyser l'article 140 du Code Général des Collectivités Locales (CGCL) dans la révocation du maire de la ville de Dakar ? Réponse d’un enseignant à son étudiant !
Next ( AND GUEUSSEUM) Adja Tountou Diakhaté dite Ndeye 2eme : " L'Etat du Sénégal à politisé l'hopital Abass Ndao , parceque Khalifa Sall est le PCA.Depuis deux ans on ne reçoit plus de subvention. "