L’AJS au Sénégal : Promouvoir l’Égalité des Genres dans la Politique et les Finances**


 

Dakar, 4 octobre 2023 rédiger par Pape Ndiogou Faye

L’Association des Juristes Sénégalaises (AJS), fervente défenseure de l’égalité des droits et des opportunités entre les genres, a ouvert ce mardi une session d’échanges cruciale avec les parlementaires et les acteurs ministériels à Dakar. Cet atelier de deux jours a pour objectif de stimuler un dialogue constructif autour du thème essentiel de la « Participation politique des Femmes et le Budget sensible au Genre ». L’enjeu central de cette rencontre est de mettre en avant l’importance cruciale de l’application et du respect de la loi sur la parité et de l’égalité des droits, des responsabilités et des opportunités entre les genres.

Le Sénégal, comme de nombreux pays, s’efforce de promouvoir une participation politique équitable des femmes et de garantir que les politiques budgétaires tiennent compte des besoins spécifiques de chaque genre. Dans cette optique, l’AJS a pris l’initiative de rassembler des législateurs et des représentants ministériels pour discuter de ces questions cruciales et sensibles.

Le thème central de l’atelier, « Participation politique des Femmes et le Budget sensible au Genre », souligne l’importance d’accroître la représentation des femmes dans les instances politiques et de veiller à ce que les politiques budgétaires prennent en compte les disparités de genre. L’AJS estime que l’égalité des genres ne peut être atteinte que si les femmes ont une voix forte dans le processus politique et si les ressources sont allouées de manière équitable pour répondre à leurs besoins.

Le Sénégal a déjà mis en place des lois sur la parité, mais leur application effective reste un défi. L’AJS travaille activement à sensibiliser les acteurs clés et à encourager la mise en œuvre complète de ces lois, dans le but de garantir une participation politique équilibrée.

Lors de cette session d’échanges, les participants discuteront des défis actuels, des opportunités et des moyens d’améliorer la participation politique des femmes, ainsi que de l’importance de l’intégration d’une perspective de genre dans le processus budgétaire.

Dans un monde où l’égalité des genres est un objectif prioritaire, l’initiative de l’AJS et le dialogue entre les acteurs politiques et les juristes sénégalaises s’avèrent essentiels pour progresser vers une société plus équitable et inclusive. La session se poursuivra sur deux jours, avec l’espoir que des solutions concrètes et des engagements en faveur de l’égalité des genres émergeront de ces échanges.

Précédent "Rentrée Scolaire au Sénégal : Les Enseignants Sonnent l'Alarme Face aux Défis Imminents"
Suivant Présidentielles de 2024: la Direction Générale des Élections (DGE) enregistre plus de 200 candidats potentiels