Lancement du prix forum Galien en Afrique le 25 et 26 novembre 2019 à Dakar


En marge de la 2ème édition du forum Galien en Afrique prévu le 25 et le 26 novembre 2019 dans la capitale sénégalaise, une conférence de presse a eu lieu ce lundi en présence du ministre d’état, présidente du comité scientifique Mme Awa Marie Coll SECK et la fondation Galien.


Le ministre d’etat,Mme Awa Marie Coll SECK et la fondation Galien ont fait face à la presse ce matin dans le but de se prononcer sur le démarrage du forum Galien en Afrique qui se tiendra Au Sénégal pour une durée de 48heures(25 et 26 novembre 2019).Cette deuxième édition sera couplée avec le lancement du prix Galien Afrique sous le haut patronage du chef de l’état M. Macky SALL. Le président de la fondation Galien M. Bruno COHEN a pour autant rappeler la première édition abritée par le Sénégal ainsi que le prix Galien international. Fort du grand succès qu’à tenu ses deux événements, il a tenu à exprimer sa gratitude au président pour sa vision au Sénégal, en Afrique de manière général d’où la volonté de cette fondation d’organiser ce Forum au Sénégal. Il dit « nous partageons les mêmes valeurs morales et éthiques que le fondateur, président fondateur de la fondation Galien et aussi mon père lauréat prix Nobel de la paix. »
Mme le ministre d’état Awa Marie Coll SECK, première femme agrégée en médecine dans sa prise de parole a rejoint le président de la fondation sur ce succès vécu durant l’année 2018 en rappelant la participation d’experts et d’étudiants au niveau national. Pour cette année, elle parle d’un forum de qualité avec un nombre de 300 participants pour certaines décisions techniques mais pratiquement 1000 participants sur d’autres activités. C’est dans ce contexte qu’elle dit : « Dakar sera non simplement la capitale de la santé mais également de l’innovation de leadership des femmes et des jeunes. »A cet égard, selon elle d’éminentes personnalités sont attendus dont plusieurs ministres, experts internationaux, le lauréat du prix Nobel de la paix, jeunes étudiants provenant des meilleures universités et leur doyen et d’autres acteurs de la société civile. A cette occasion, le jury du prix Galien sera lancé sur une vingtaine de personnes choisis dans d’autres pays pour être membre du prix Galien en Afrique en incluant les modalités et termes de référence.
Sur le rôle des femmes et des jeunes dans le développement, le professeur et coordonnateur du comité de scientifique M. Ibrahima SECK affirme que quelques thématiques sont choisis tels que la place des femmes dans le développement socio-économique des pays « ce développement socio-économique passe forcément par l’utilisation des sciences et techniques, de l’ingénierie, de la technologie mais aussi de la mathématique »dit-il. Même si pour lui les statistiques montrent qu’en matière de sciences les femmes sont peu représentés, il n’en demeure pas pour lui de booster les femmes vers les styles. A côté de cela, des panels scientifiques seront organisés sous formes de six thématiques dont les changements climatiques, les innovations technologiques, les industries pharmaceutiques, des tradi-thérapies, de la couverture sanitaire universelle et la santé globale.