Lancement internationale de dépistage VIH, hépatites B et C :


la Coalition Plus appelle à plus de promotion pour l’éradication définitive du VIH SIDA au Sénégal
La semaine internationale de dépistage VIH, Hépatites B et C ont été lancé ce lundi, par la coalition plus en compagnie de plusieurs organisations et structures.

Le Dr Aliou SYLLA, directeur du bureau Afrique et conseiller réseau de Coalition PLUS(réseau international regroupant plus de 100 associations par pays dans 52 pays au niveau de l’Asie, de l’Amérique, de l’Afrique et de l’Europe).Une semaine, c’est le choix qu’ils ont porté pour faire ce dépistage afin de mieux cerner la situation du ralentissement de la connaissance du statut des personnes atteints du VIH. Pour Dr SYLLA, la population en général reste la cible principale et Chaque pays en fonction de son contexte, sa réalité et de cibles devra proposer des approches pour toucher ses derniers.
C’est une bonne chose pour le Sénégal d’abriter cette cérémonie de lancement de dépistage organisé par la coalition plus. Un avis que partage le Dr Safiatou THIAM, Secrétaire exécutive du CNLS affirmant que c’est une première pour l’Afrique, en particulier le Sénégal. Elle renseigne que des objectifs intermédiaires fixés en 2020 devaient atteindre 90% des personnes vivant avec le VIH dépistés et mises sous traitement pour ne plus transmettre le VIH.A 1 mois de cette échéance, elle souligne un taux de 20% des personnes vivant avec le VIH continuant d’ignorer leur statut. A ce propos, Mme THIAM souligne que ce lancement répond à ce contexte pour booster et faire la promotion du dépistage y compris toutes les formes. Un recensement démontre 81% de personnes dépistés au Sénégal avec un manquement de 19 % difficile de trouver d’après cette dernière qui parle de populations cachées même s’il est nécessaire de les trouver pour une éradication définitive au Sénégal.

Previous Conférence annuelle des chefs de parquet, le garde des sceaux Me Malick Sall fixe ses objectifs
Next CNLS: Journée mondiale de lutte contre le sida