Le Front de résistance nationale a décidé de suspendre sa participation aux travaux de la commission politique du Dialogue national.


Le Front de résistance nationale a décidé de suspendre sa participation aux travaux de la commission politique du Dialogue national. Dans un communiqué envoyé à la presse, le FRN explique son désaccord  avec la Commission politique du Dialogue national sur la date du report des élections locales en 2022. Seneweb vous livre in extenso la déclaration du FRN.
 
 
Le Front de Résistance Nationale (FRN) tient à informer l’Opinion publique nationale et celle internationale que le pôle de la majorité mis en minorité par les Pôles de l’Opposition, des Non-Alignés et de la Société civile lors de la dernière réunion de la commission politique, est en train de s’arc-bouter sur sa décision unilatérale de faire tenir les élections locales au courant de l’année 2022. Et cela, en dépit de l’argumentation technique et scientifique qui lui a été servie, montrant clairement et nettement la possibilité d’organiser ce scrutin, au plus tard en décembre 2021.
 
Or, il est bien établi qu’un tel dessein de la Majorité ne manquera pas, indubitablement, de bouleverser davantage le calendrier électoral déjà bien mis en mal, dans un contexte de recul net de la Démocratie dans notre pays.
 
En conséquence de tout ce qui précède, le FRN informe solennellement l’Opinion publique, tant nationale qu’internationale de sa décision de suspendre sa participation aux travaux de la Commission Politique du dialogue, jusqu’à nouvel ordre.
 
Fait à Dakar, le 1er Avril 2021.
Previous Madiambal Diagne le Sénégal est un pays indivisible "Gaston Mansaly" journaliste
Next ENFANCE EN RUPTURE « LE PLER FAIT PLAISIR AUX ENFANTS DEMUNIS